Célébration de la fête de Pâques : “La paix que nous voulons s’appelle la vérité et l’amour” dixit Mgr Jean Zerbo

1

A l’instar de la communauté internationale, l’église Catholique du Mali a célébré la fête de Pâques dans une atmosphère conviviale dans l’enceinte de l’école de la cathédrale de Bamako. Cet évènement qui marque la résurrection de Jésus-Christ a été placé sous le signe du retour de la paix et la réconciliation dans notre pays. Cette messe de veillée de prière a été conduite par l’archevêque de Bamako, Mgr Jean-Zerbo. L’évènement a enregistré la présence du ministre des Affaires religieuses et du Culte, Thierno Hass Diallo et le représentant de l’Union africaine pour le Sahel et le Mali, Pierre Bouyoya et plusieurs personnalités de marque.

Mgr Jean-Zerbo
Mgr Jean-Zerbo

C’est dans une atmosphère festive que des centaines de chrétiens de l’Eglise Catholique se sont retrouvés dans l’enceinte de l’école de la Cathédrale de Bamako pour célébrer la fête de Pâques qui symbolise la résurrection de Jésus-Christ, le samedi 19 avril dernier. Cette messe a été mise à profit par l’archevêque de Bamako qui au nom de Jésus a baptisé une vingtaine de personnes.

 

 

Pour le Mgr Jean-Zerbo, cette rencontre est célébrée chaque année dans le monde entier par la famille des chrétiens comme souvenir de la résurrection du christ mort sur la croix. Il a déclaré que Jésus est mort sur la croix et ressuscité trois jours après parmi tous les morts pour donner la vie à toute l’humanité. Malgré la souffrance que Jésus a connue et les tortures avant sa crucification, il a toujours demandé à ses disciples de pardonner son prochain. L’archevêque de Bamako a invité tous les fidèles chrétiens à suivre l’exemple de Jésus pendant cette période que notre pays est en train de renaître d’une crise qui l’a secoué depuis 2012. Pour lui, la paix que nous voulons s’appelle la vérité et l’amour. Mgr Jean Zerbo a profité de cette occasion pour inviter tout le peuple malien à la vérité et à la culture de l’amour du prochain enseigné par le christ comme un outil pour le retour de la paix et la réconciliation dans nos familles. Il a indiqué que la tenue du congrès du Haut Conseil Islamique les 19 et 20 avril dernier, intervient au même moment que la célébration de la fête de Pâques. Pour lui, ce n’est pas un hasard et que cela indique la bonne cohabitation et l’entente des deux religions pour le bien-être du peuple malien. Jean Zerbo a prié pour le succès des travaux de ces assises.

 Le ministre des Affaires religieuses et du Culte, Thierno H. Diallo, au nom du président de la République et du gouvernement a salué les chrétiens du Mali pour leurs prières sans cesse en faveur du retour de la paix et de la réconciliation dans notre pays. Avant de prier le Tout-Puissant afin qu’il épargne notre pays des conséquences d’une nouvelle crise.

          Cléophas Tyénou

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. ON A BESOIN D’UN PRESIDENT DU HAUT CONSEIL ISLAMIQUE QUI A LES MEMES CARACTERES QUE MGR JEAN ZERBO POUR CONDUIRE LES DESTINEES DE CETTE COMMUNAUTE.
    ISLAM = PAIX + VERITE + AMOUR

Comments are closed.