Cheick Soufi Bilal Diallo vendredi dernier face A ses adeptes : “Nous ne laisserons la célébration du Maouloud pour rien au monde “

3

La communauté Soufi du Mali (CSM), sous la houlette de leur guide spirituel, Cheick Soufi Bilal, célèbre leur festival Maouloud 2013. Comme d’habitude, l’évènement se déroule à l’ACI Hamdallaye à côté de la Bibliothèque nationale. Le lancement de ce festival a eu lieu le vendredi 18 janvier dernier, qui a coïncidé avec le premier vendredi du croissant lunaire, traditionnellement fêté par les Soufis. Vu le contexte de crise que connait le pays, la CSM a décidé d’alléger  le programme à la demande des autorités, mais pour le Guide Soufi Bilal, pas question de laisser la célébration du Maouloud pour rien au monde.

Soufi Bilall

Le festival Maouloud, est traditionnellement la plus grande rencontre annuelle de la communauté Soufi du Mali pour célébrer la naissance et le baptême du prophète, Mohamed (PSL). L’évènement, qu’elle a éridé en festival en 2010, s’étale sur au moins deux semaines sur son site à Hamdallaye ACI aménagé pour la circonstance avec un village Maouloud qui abrite les fidèles venus de l’intérieur et voir l’extérieur, un studio, des stands d’expositions, de restauration, d’une infirmerie, d’une garderie d’enfants. Outre, les prières et lectures du Saint Coran, des conférences-débats et des activités sportives étaient aussi au programme.

Face au contexte crise qui connaitre le pays avec l’Etat d’urgence, les autorités ont sollicité les leaders religieux à réduire l’ampleur des mobilisations lors des manifestations du Maouloud de cette année. Une demande à laquelle la communauté Soufi a adhéré. Ainsi, la mobilisation n’a pas été à la hauteur des autres années. Néanmoins certains fidèles sont venus de l’extérieur (Côte d’Ivoire, Togo, Allamagne…)  et de l’intérieur du pays. Les représentants d’autres organisations musulmanes étaient présents.

La cérémonie a été l’occasion pour les Soufis de procéder à des lectures de Coran et à des citations des versets afin d’implorer le Tout-puissant pour le retour de la paix et de la quiétude.  Soufi Bilal s’est appesanti sur le prophète et la signification du Maouloud auquel sa communauté attache une importance capitale. C’est pourquoi, il dira que ” l’islam est la religion des hommes civilisés, qui respectent la personne humaine. Ceux qui agissent au nord sont tous sauf des musulmans “. Certes, la CSM a accepté de réduire l’ampleur de la célébration, mais le Guide est claire : “Quelque soit la situation, nous fêtons la naissance de notre prophète. Nous ne laisserons le Maouloud pour rien au monde. Nous le fêtons pour avoir la grâce de Dieu et accéder au paradis.  On nous parle de sécurité, celle-ci relève en premier du Tout-puissant, qui est le seul à décider de ce qui doit arriver. On le prie pour que l’année prochaine on puisse le fête avec toute la dimension que nous souhaitons lui donner“.

Parmi les invités de marque, il y avait Jean Didié Dembélé, chrétine et consultant juridique qui a souligné que ” toutes les personnes qui cherchent la paix se retrouvent. Si le pays est dans cet état s’est qu’il y a eu des prières que nous devons continuer à faire. C’est Dieu qui va nous libérer. Mais avant tout, ce Dieu nous demande de nous aimer“.

D’autres intervenants, comme Kalifa Sadio Bilal Diakité, président de la communauté nationale des Soufis, Wodiouma Traoré, Directeur du festival, la marraine Mme Koné Assan Coulibaly également présidente de la communauté internationale des Soufis ainsi que le représentant des chasseurs ont imploré le Tout-puissant pour qu’il accorde le bonheur aux fidèles et la paix au Mali.

Abdoulaye DIARRA

Le prédicateur de l’association  Ikmaloudin à propos de la naissance du prophète Mohamed (PSL)

“La célébration du maouloud est l’occasion pour nous de prier pour notre pays” dixit Oumar Seydou Coulibaly

Le maouloud  qui consacre la naissance du prophète Mohamed (psl) sera célébré cette année dans un contexte particulier. L’événement coïncide avec l’entrée en guerre de notre pays contre les groupes  armés qui occupent le nord du pays. Une raison de plus pour le prédicateur Cheick Oumar Coulibaly non moins guide spirituel de l’association musulmane Ikmaloudin de multiplier des séances de prière pour accompagner les soldats maliens et leurs alliés venus de partout pour bouter les islamistes hors de nos frontières.

Cheick Oumar Coulibaly a rassuré ses fidèles de l’accompagnement du gouvernement et des services de sécurité.  Il en veut pour preuve la présence chez lui la semaine dernière d’une délégation de l’AMUPI qui l’a assuré de l’implication des forces de sécurité  aux côtés de la communauté musulmane afin que le maouloud 2013 puisse se passer dans de très bonnes conditions. Aussi, les éléments du 15ème  arrondissement qui avaient prospecté le site devant  abriter la cérémonie l’ont aussi rassuré de l’engagement du commissariat.

S’agissant de la crise du nord, Cheick Oumar Coulibaly  déclare que les islamistes de notre pays abusent de l’islam. Les actes qu’ils posent contrarient les préceptes de la religion musulmane. C’est pourquoi, il est de notre devoir de sensibiliser l’opinion publique  à ne pas se laisser manipuler par ses marchands d’illusion, a-t-il déclaré.

Cheick Oumar Coulibaly précise que l’islam est une religion de paix et de tolérance. La religion musulmane ordonne la sincérité, l’équité et la fidélité.  Allah a toujours recommandé l’équité, la bienfaisance et l’assistance aux proches. Et Il interdit la turpitude, l’acte répréhensible et la rébellion. Cheick Oumar Coulibaly ne croyait pas si bien dire lorsqu’il a déclaré que “l’Islam ordonne toutes les bonnes mœurs et interdit toutes les mœurs viles“. Comme pour dire que ceux qui ont planer sur le pays le péril islamique sont en total déphasage avec les recommandations du Coran mais aussi avec la sunna du prophète Mohamed (psl).

Cheick Oumar Coulibaly profitera de l’occasion pour renouveler sa confiance à Mahmoud Dicko et Chérif Ousmane Madani Haïdara pour les actions louables qu’ils ont initiées depuis le début du conflit. Chaque fidèle quel que soit son niveau de responsabilité doit s’inspirer d’eux et agir pour la paix et la stabilité dans notre pays, a-t-il fait savoir. Le prédicateur qui rassemble des centaines de fidèles musulmans à chaque célébration du maouloud a dévoilé que le programme de cette année sera largement consacré à la paix et la stabilité au Mali. Des séances de lecture du Saint Coran, des prêches seront organisés pour la circonstance.

Pour finir, il n’a pas exclu la possibilité de surseoir à la célébration du maouloud si jamais les autorités venaient à lui faire la proposition.

ABDOULAYE DIARRA

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. Merci beaucoup pour la lumière que vous j’ailler sur le monde entier que dieu vous bénies et longue vie ya scheick

  2. Merci beaucoup pour la lumière que vous j’ailler sur le monde entier que dieu vous bénies et longue vie ya scheick

Comments are closed.