Célébration du centenaire de l’école de Nyamina : Des avancées certes, mais aussi des difficultés

0
2

La population de Nyamina a mis à profit le Festival international de Nyamina pour célébrer le centenaire de l’école de la localité. C’était le samedi 17 décembre 2011 dans les locaux de l’établissement scolaire. A l’occasion, l’association des ressortissants et  celle des anciens élèves et sympathisants de Nyamina ont effectué le déplacement.

 

Novembre 1911, novembre 2011 ! L’école de Nyamina a 100 ans. Alors, l’évènement mérite d’être célébré. C’est pourquoi, les responsables de ladite localité ont retracé l’historique de cette école, à travers une cérémonie grandiose.

Selon Bassidi Kouma, président des anciens élèves et sympathisants de Nyamina, l’école a connu des mutations remarquables. Créée en 1911, elle avait pour objectif de former des interprètes et des administrateurs pour servir l’administration coloniale. En 1947, elle deviendra une école régionale. En 1962, avec la réforme de l’enseignement, le second cycle y fut créé.  Aujourd’hui, l’école de Nyamina a grandi. Elle compte de nos jours plus de 1000 élèves et  est divisée en deux entités. La première porte le nom de Lassana Sacko et le second porte le nom de Bazoumana Koné. Pour Bassidi Kouma, ces mutations sont salutaires. Cependant, la satisfaction n’est pas totale. M. Kouma a exhorté les autorités scolaires à construire des écoles secondaires générales, techniques et professionnelles pour aplanir les problèmes de logement qui coupent le sommeil aux parents d’élèves. 

 

Pour sa part, le Maire, Moulaye Koné dira que pour joindre l’utile à l’agréable, ils ont démarché les responsables scolaires afin que les 18 écoles  communautaires que compte la commune soit transformées en écoles publiques. « Dans cette démarche, nous avons eu gain de cause car 11 de ces écoles sont maintenant publiques et les 7 sont en bonne voie de le devenir», a-t-il conclu.

Quant au président des ressortissants de Nyamina, il a déploré le faible taux de réussite des élèves de Nyamina au DEF. Sur ce, il a invité les parents d’élèves, les élèves et les enseignants à plus de courage et d’abnégation afin d’enregistrer un taux honorable. C’est dans cet ordre d’idées que l’association a remis un important lot de matériels scolaires au village.

Oumar KONATE

 

 

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.