Code des personnes et de la famille : De quel bord sommes-nous

0
0

Enfin, le code de la famille a été adopté par l’Assemblée nationale. Que dalle!

«La femme doit obéissance à son mari alors que dans le code adopté il y a deux ans, le mot obéissance avait disparu». Les islamiques l’ont imposé à nos responsables. Or tous les êtres humains naissent libres et égaux, en dignité et en droits.

L’obéissance (soumission) est l’une des formes de l’influence sociale d’après Wikipédia. Elle est perçue comme source d’autorité, une imposition. Au Mali désormais les femmes doivent reconnaître par ce mot qu’elles sont inférieures aux hommes. Leurs supérieurs ont le  droit sur  leurs faits et gestes. Mais en réalité qu’en est-il? De la pure hypocrisie étant donné qu’à cause de la pauvreté, nombreux sont les hommes qui ont démissionnés de leur rôle de chef de famille  et qui sont pris en charge par leurs femmes.

Article 25 de la Constitution du Mali: « Le Mali est une République indépendante, souveraine, indivisible, démocratique, laïque et sociale».

Une République Indépendante, libre, sans entraves? Nous sommes loin de l’être;   souveraine? Elle  est sur la voie d’un abandon pour d’autres forces étrangères; indivisible?  Nous ne le croyons plus;  démocratique?  Menacée;  laïque?  Sûrement pas;  sociale? Dégradé par l’individualisme. Pour toutes ses raisons, nous devons être vigilants pour l’avenir de nos enfants. L’alerte  orange doit être déclenchée, car ce pays que nous aimons tant court à sa perte, un  danger mortel plane sur lui, et notre Constitution est en péril.

La laïcité, une ambiguïté  dans une confusion totale

La laïcité désigne le principe de séparation dans l’État de la société civile et de la société religieuse.

Le gouvernement,  l’Assemblée Nationale garants de notre liberté constitutionnelle doit permettre à chacun d’exprimer sa religion (chrétien, musulman ou protestant), ses souhaits (se prostituer ou pas), ses désirs (boire ou pas) dans le respect des lois républicaines. Mais nous remarquons que les deux derniers sont affirmés avec  rigueur et vigueur, car plusieurs maisons dans les quartiers résidentiels dont les propriétaires ne sont ni chrétiens, ni protestants, sont devenues des maisons de passe (pour la prostitution) et des bars (pour boire de l’alcool) devant les yeux  de nos enfants. Où va le mali ? Dans quel pays sommes- nous?  Est-ce qu’on s’est  trompé de combat ou c’est  une situation qui fait l’affaire de ces hommes d’action?

Nous nous dirigeons tout droit vers un désordre total qui est le contraire de nos bases fondatrices.

Au regard de tout ce qui se passe chez  nous,  la seule chose qui reste à faire par  ATT c’est de changer notre République Laïque en République Islamique.

Le président de tout  pays  doit veiller sur ses citoyens comme un bon père de sa famille, et surtout défendre les plus  vulnérables notamment les femmes.

Par  Neïmatou  Naillé Coulibaly

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.