Commune IV du district de Bamako : Damien Boiteux, citoyen d’honneur à titre posthume

2

C’est dans une atmosphère de grande émotion que l’ensemble des élus de la Commune VI du District de Bamako, avec en leur tête le Maire El Hadji Souleymane Dagnon, ont voté le décret donnant le titre  de citoyen d’honneur à titre posthume au pilote de l’aviation Française, Lieutenant Damien Boiteux.

Damien Boiteux

En effet, le 11 janvier 2013, lors de la première phase de l’opération Serval consistant, en appui des forces armées maliennes, à stopper l’avancée des groupes djihadistes vers le Sud du Mali, le Lieutenant Damien Boiteux du 4è régiment d’hélicoptères des Forces spéciales a été mortellement blessé alors qu’il était aux commandes de son hélicoptère.
Pour ainsi rendre un vibrant hommage à ce militaire Français qui a donné de sa vie pour la cause des maliens et du Mali, le Maire de la Commune VI du District de Bamako, El Hadji Souleymane Dagnon et son conseil l’ont levé au rend de citoyen d’honneur à titre posthume.
Pour le maire Dagnon, c’est une manière de reconnaitre les sacrifices d’un homme et de toute la nation française pour son appui et son accompagnement pour sauver le Mali et les Maliens des islamistes et autres bandits armés venus des ténèbres.
Abass BA

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Cette démarche solitaire de la Commune VI n’est pas une bonne approche. Damien Boiteux est mort pour le Mali entier.
    La Commune VI aurait du coordonner cette distinction avec l’ensemble des communes du Mali, à défaut avec les 6 communes du District de Bamako!

  2. Je m’associe à vous cher confrère au nom de toutes les maliennes et de tous les maliens pour adresser un vibrant hommage au Lieutenant Boiteux, tombé sur le champ de l’honneur et en mission commandée pour la Mali et la France.Egalement mes reconnaissances au grand et super homme S.E.François Hollande, qui les mains en haut, en toute franchise, sans hésitation et sans arrière pensée, a mis fin aux folies démesurées des djihadistes, ces petits hommes, cafres de leur état.La perte de Damien certes la conduira directement au Paradis, témoignant le prix du sacrifice ultime. Par contre ces imbéciles, fainéants, brigands et soit disant défendeurs de quel islam, iront directement morts ou vivants dans l’enfer français avant celui de Dieu.Dors en paix mon Lieutenant, le monde entier ne t’oubliera jamais car tu es immortalisé à jamais au Mali, en Afrique, en France et dans le monde entier.La bataille au début était au singulier, mais depuis trois semaines, elle est devenue plurielle. Point d’échappatoire pour ces fous de dieu en réprésaille contre ce monde si grand.
    Soeur Bambaliba

Comments are closed.