Condamnation de Ras Bath et la révision constitutionnelle : Des membres de la plateforme AN TE A BANNA s’indignent

1
Condamnation de Ras Bath et la révision constitutionnelle : Des membres de la plateforme AN TE A BANNA s’indignent
Arrivée de Ras Bath

Tidiani Tangara, journaliste  et membre de CDR :

« Nous demandons au président de la République de faire beaucoup attention »

« Je crois que cela est une victoire de la jeunesse Malienne .Nous devons aller au de-là de la personne de Ras Bath en embrassant son  idéologie. Le pouvoir doit écouter sa jeunesse pour le bonheur de chaque citoyen. Cet accueil de Ras Bath est un signal fort contre le projet machiavélique que les gouvernants veulent imposer au peuple Malien. Le gouvernement d’IBK a montré toutes limites .Nous ne sommes contre personne mais si jamais on ne respecte pas nos voix, nous allons nous faire  entendre légalement. En voulant lui faire museler, c’est une force que les gouvernants ont donné à Ras Bath et il continuera sa lutte pour l’intérêt des Maliens. Si la justice  a été saine, honnête et impartiale, elle devait attendre Ras Bath pour qu’il s’explique. Sa condamnation a été  politique et nous le soutenons contre tout musèlement et toute condamnation non juridique. Depuis huit mois, il a attendu mais à c’est à son absence qu’ils ont décidé de tenir son procès et ils ont refusé devant tout le monde de renvoyer le procès sous la sollicitation des avocats de Ras Bath. Nous avons su à travers ce procès de Ras Bath que nous sommes dans un Etat qui n’aime pas ses enfants, qui n’aime pas ses leaders, un Etat qui fait tout pour faire passer un projet suicidaire. Nous demandons au président de la république de faire beaucoup attention car la jeunesse ne va plus permettre à qui que ce soit d’hypothéquer son avenir. Que le président sache que c’est le peuple qui l’a choisi et c’est ce même peuple qui est contre son projet de révision constitutionnelle. Qu’il le retire et s’intéresse aux choses urgentes. Ras Bath a donné un signal fort aujourd’hui, nous lui disons bravo. Il a été en mission du Mali ; C’est au nom du Mali qu’il a parlé ; ce sont des difficultés que vivent les Maliens qu’il a évoqué ; le peuple Mali lui a été reconnaissant pour son patriotisme et ses luttes pour le Mali.Pas une seule personne de ceux qui sont allés accueillir Ras Bath n’a eu de l’argent. »

Cheick Oumar Diallo, secrétaire politique du parti ADP- Maliba , porte-parole de la plateforme AN TE A BANA :

« Le constat est clair, c’est celui de la victoire de la jeunesse sur un régime limité »

«Le régime en place a lui-même créé les conditions de ce que nous voyons aujourd’hui .De l’aéroport jusqu’ici, des centaines de milliers de citoyens crient leur soutien à notre camarade Ras Bath .Le peuple crie que Ras Bath a été victime d’une injustice .Ras bath a été  victime d’un  procès politique que le peuple Malien et la plateforme AN TE A BANA dont il est membre ,n’apprécient pas. Aujourd’hui, le constat est clair, c’est celui de la victoire de la jeunesse sur un régime limité. Ras Bath était en mission du Pays et il doit être soutenu pour ses combats pour le Mali. Parlant de la révision constitutionnelle, nous nous battons jusqu’à ce que le président de la république retire son projet qui nous divise au lieu de nous  unir. Nous disons non parce que les conditions ne sont pas réunies .Nous disons Non parce que certaines parties de notre pays sont sous occupation. Nous disons NON parce que nous croyons qu’elle renforcerait les pouvoirs du président de la république. Le peuple dit Non et nous voulons que le président comprenne le message du peuple qu’il l’a élu. »

Kadidia Fofana, membre de la plateforme AN TE A BANA TOUCHE PAS  MA CONSTITUTION :

« Nous soutenons Ras Bath  parce qu’il a été victime d’une injustice »

«Nous n’avons demandé que le retrait pur et simple du projet de la révision de notre constitution. Des milliers de Maliens sont sortis non pas pour l’argent mais par conviction pour dénoncer  le procès politique de notre camarade Ras Bath  et inviter le président à avoir la sagesse de retirer ce projet qui divise nos populations. Nous soutenons Ras Bath  parce qu’il a été victime d’une injustice  et nous  croyons que le verdict contre lui est un verdict provocateur .Que le président sache  quand le peuple décide, personne ne peut s’y opposer. Le peuple a haut et fort dit NON, il faut qu’il le retire et qu’on en parle plus jusqu’ à ce que le Mali retrouve la paix totale. »

Ismaël Doukouré dit Master Soumy, activiste et membre de la plateforme AN TE A BANA :

« Que le gouvernement nous dise ce qui se passe à Kidal »

« Nous sommes ici cet après-midi pour trois raisons. La première est pour montrer  notre  soutien sans faille à notre camarade Ras Bath, un des porte-paroles de la plateforme AN TE A BANA, qui a été victime d’une injustice grandiose. Nous pensons que cette décision de la condamnation de Ras Bath est  provocatrice et partisane. Nous avons su que la justice est taillée sur mesure sinon comment peut-on  comprendre qu’on condamne Ras Bath à un an de prison et une amende de 100 000 f alors que les individus qui ont égorgé les militaires maliens, violé nos femmes, bafouillé des symboles de la république sont accueillis au palais de Koulouba  et souvent même avec des tapis rouges. Nous dénonçons ce  procès politique contre le camarade Ras Bath. Nous ne sommes et ne serons jamais pour une justice partisane  dans notre pays. La deuxième est d’exiger  le retrait pur  et simple du projet de la révision constitutionnelle initié par le président de la république. Nous avons bel et bien dit que ce projet de révision constitutionnelle n’est pas pour le bonheur des maliens mais pour l’intérêt du  président de la république car la nouvelle constitution va renforcer son pouvoir. Nous comprenons que le président de la république veut se baser sur l’accord de paix et de réconciliation pour glisser ses projets personnels sinon il n’est écrit nulle part dans l’accord que le président de la république doit nommer le président de la cour constitutionnelle encore moins les 1/3 des sénateurs. Et la troisième raison de notre présence ici est la question de Kidal. Nous voulons que les gouvernants nous donnent des explications sur la question de Kidal. Il y a toujours des attaques ; les femmes sont de plus en plus veuves ; les enfants sont de plus en plus orphelins ; nos militaires meurent en longueur de journée. Que le gouvernement nous dise ce qui se passe à Kidal et pourquoi l’administration et l’armée malienne ne sont toujours pas à Kidal. »

Gaoussou Diallo dit Ras Dial, porte-parole de la MORASMA : 

« Il faut que le président de la république sache que la tension est forte »

« Nous sommes ici ce soir  pour soutenir notre camarade et frère Ras Bath .Malgré notre différence, il faut reconnaitre qu’il s’est battu pour le Mali et sa lutte n’a pas été vaine, la présence de ces centaines de milliers de jeunes en témoigne. C’est une fierté pour nous de voir toute cette foule l’accueillir. Je rappelle que depuis trois ans, il y’a de mésentente  entre nous mais au nom des combats qu’il a fait pour le Mali, je le soutiens et me battrai contre sa condamnation. Nous ne l’accueillons aujourd’hui pas pour sa personne mais son idéologie, le rôle important qu’il joue pour la refondation de notre pays. En France, Espagne et en Allemagne, il n’a pas sensibilisé pour sa propre personne mais pour le   Mali. En plus de cela, nous nous retrouvons au sein de la plateforme A TE A BANA dont il est l’un des porte-paroles et nous disons que quand tu touches à un membre de cette plateforme, c’est à tout le monde que tu touches. Nous demandons au président de la république et à son gouvernement de retirer leur projet de révision constitutionnelle. Des marches et meetings ont été organisés à plusieurs reprises pour demander le retrait pur et simple de ce projet qui divise notre pays. Il faut que le président de la république sache que la tension est forte .Les partisans de OUI et NON ne parlent plus le même langage .Le nord du Pays est occupé ; le centre est menacé et c’est à  lui de chercher la solution. »

 

Ibrahima Kebe, activiste, porte-paroles de la plateforme AN TE A BANA :

« La question de désobéissance au niveau de l’armée est surprenante »

« Nous soutenons notre camarade et nous l’encourageons dans sa lutte pour le Mali. La question de désobéissance au niveau de l’armée est surprenante et si on devrait condamner quelqu’un, c’est bien le président de la république. Nous sommes contre cette condamnation partisane de Ras Bath et nous luttons et lui soutenons jusqu’à ce qu’il ait un procès impartial .A l’extérieur, il a véhiculé le message pour le peuple Malien et c’est pour le Mali qu’il se bat. Parlant de la révision constitutionnelle, je crois que le président de la république est averti. Il doit retirer ce projet .Qu’il sache que c’est le peuple qui lui demande de le retirer. Nous lui avons dit que nous n’allons jamais accepter à ce qu’il viole l’article 118 de la constitution de 1992.L’avertissement est fait et je pense qu’il a compris. »

Djiguiba Keita, ancien ministre et membre de la plateforme AN TE A BANA :

« Vu sa détermination, ils voient en Ras Bath une menace »

« Ce meeting montre encore la détermination du peuple Malien contre ce projet de la révision constitutionnelle .Nous demandons au président de retirer ce projet une bonne fois pour toute .Nous soutenons notre camarde et frère Ras Bath contre toute condamnation politique. Je dirais même qu’ils ont seulement voulu faire taire le jeune .Ils ont voulu lui museler mais le peuple a vite compris et des milliers de jeunes l’ont accueilli. Vu sa détermination, ils voient en Ras Bath une menace et ils veulent lui condamner pour arrêter ses luttes. Apres lui, chacun de nous doit s’attendre à cela car ils veulent coûte que coûte faire passer ce projet. »

B . Guindo

PARTAGER

1 commentaire

  1. Sécurité autour de M Ras Bath. A partir de jeudi rien n’est plus comme avant: M Ras Bath
    1- Ne mangez pas n’importe où…(sauf chez votre maman, votre femme)
    2- Ne buvez pas du thé n’importe où…!
    3- Ne vous laissez pas toucher par n’importe qui dans le public…!
    4- Ne partez pas, ne roulez pas n’importe où…!
    5- Ne vous hasardez pas dans des endroits isolés…!
    6- Ne rencontrez pas n’importe qui…!
    7- Chers Frères et Soeurs du CDR: Protégeons M Ras Bth! Protégeons M Ras Bath

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here