Conférence d’entente nationale : échanges avec la presse

0
Conférence d’entente nationale : échanges avec la presse

La conférence d’entente nationale est prévue en ce mois de mars. Une commission préparatoire présidée par le médiateur de la République, Baba Akhib Haïdara, a été mise en place. Afin de mieux réussir cette conférence d’entente nationale, les membres du groupe de travail communication et relations publiques de la commission préparatoire, Cheick Hamala Diarra, Alhousseïni Sidibé et Ramata Diaouré, ont organisé le samedi 11 mars 2017 au relais Tin-Bukutu une journée d’échanges avec les journalistes de la presse écrite. 

Selon les membres du groupe de travail communication et relations publiques de la commission préparatoire de la conférence d’entente nationale, des concertations régionales ont eu lieu dans toutes les régions du Mali, excepté Bamako, Kidal et le camp de réfugiés de la Mauritanie, du Burkina Faso et du Niger. Ils ont souligné que dès la semaine prochaine, ces concertations régionales auront lieu à Bamako, Kidal et dans les camps de réfugiés, dont l’objectif est de recueillir sur le terrain les opinions et informations utiles.

Rappelons que l’accord pour la paix et la réconciliation nationale issu du processus d’Alger, énonce, au titre des mesures destinées à instaurer la paix et la réconciliation nationale, l’organisation d’une conférence d’entente nationale en son article 5.  Cette conférence d’entente nationale aura à prendre en charge entre autres la problématique de l’Azawad. Elle devra dégager les éléments d’une solution devant permettre au Mali de transcender sa douloureuse épreuve, de valoriser la contribution de ses différentes composantes à l’identité du pays et de promouvoir une véritable réconciliation nationale.

À l’issue de la conférence d’entente nationale, une charte pour la paix, l’unité et la réconciliation nationale sera élaborée sur une base consensuelle, en vue de prendre les dimensions mémorielles, identitaires et historiques de la crise malienne et de sceller son unité nationale et son intégrité territoriale.

L’objectif global de la conférence d’entente nationale est d’instaurer un débat approfondi et inclusif entre toutes les composantes de la nation  malienne sur les causes profondes du conflit. Cette conférence d’entente nationale permettra ainsi de traiter, entre autres, de la problématique de l’Azawad désormais dénuée de toute connotation de projet politique à caractère séparatiste ou ethnique.

Une commission préparatoire de la conférence d’entente nationale de 40 membres a été mise en place. Elle est présidée par le médiateur de la République, Baba Akhib Haïdara, qui présidera également la conférence d’entente nationale. Cette commission préparatoire comprend trois groupes techniques. Il s’agit du groupe de travail analyse et rédaction, chargé de la collecte et de l’élaboration de toute la documentation nécessaire à la préparation et à la tenue de la conférence ; du groupe de travail communication et relations publiques, chargé d’élaborer et de mettre en œuvre une stratégie et un plan de communication adaptés à l’objet de la conférence et destinés à l’information de l’opinion publique nationale et internationale, et du groupe de travail organisation et logistique, chargé en relation avec les structures et acteurs concernés, de concevoir et de mettre en œuvre toutes les diligences pratiques en vue de la préparation, de l’organisation et du bon déroulement de la conférence d’entente nationale.

 

Diango COULIBALY

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here