Conférence des femmes d’affaires du nord : Jeter les bases d’une paix durable à travers un dialogue constructif

0

AFAM-Mali xxL’association des femmes d’affaires du nord (AFAN-Mali) a organisé une conférence le samedi 23 mai au Centre international de conférences de Bamako.  L’objectif est de jeter les bases d’un dialogue constructif pour une paix durable. Comment faire le pardon, savoir la vérité, entretenir un dialogue positif et sauvegarder le vivre ensemble qui a toujours caractérisé nos sociétés. Telle était la problématique abordée durant la journée. Celle-ci était parrainée par le ministre du travail, de l’emploi et de la formation professionnelle, Mahamane Dédia Kattra.

Après une année d’occupation qui a commencé le 17 janvier 2012, les régions nord du Mali sont en train d’être libérées à la faveur d’une intervention française et africaine “. C’est en ces termes que le conférencier a entamé son propos. Pour Moussa Doudou Haïdara, ce sont toutes les communautés du Mali, particulièrement celles du nord qui ont vécu cette occupation comme une humiliation, pas seulement en raison des privations des droits et libertés fondamentales, mais également en raison des questions fondamentales et profondes qu’elle soulève quant aux incertitudes sur notre sécurité et la précarité de nos moyens pour consolider la paix. Cette humiliation, selon lui, a laissé la place à une autre inquiétude qui est celle du : comment faire le pardon, comment savoir la vérité, comment entretenir un dialogue positif et comment sauvegarder le vivre ensemble qui a toujours caractérisé nos sociétés. Il a exhorté les participantes à élaborer des idées qui vont aider le Mali et ses partenaires à consolider la paix pour un développement durable.

Pour Moussa Doudou Haïdara, la paix, la stabilité et le développement sont indissociable du travail, de l’emploi, de l’insertion des couches les plus vulnérables et du renforcement des capacités de production des acteurs économiques. C’est pourquoi il a demandé aux femmes d’affaires du nord d’élaborer des stratégies pour la résolution de la crise et de la relance de l’économie.

La vice-présidente de l’AFAN-Mali, Mme Haïdara Armonyssa a affirmé que l’organisation de cette rencontre montre l’engagement des femmes à participer à la résolution de cette crise. Quant au président d’honneur  Noury N’Dyne Sanogo, il a exhorté les femmes à explorer les pistes d’action, notamment mener des actions pour le retour de la paix, renforcer le partenariat avec les partenaires et renforcer l’implication des femmes dans le processus de résolution de la crise.

La marraine de la cérémonie a exhorté ses sœurs à œuvrer pour faire du dialogue inter-malien un instrument de résolution de la crise. Elle a rassuré les responsables de l’AFAN-Mali que le gouvernement est à pied d’œuvre pour assurer le retour de l’administration.

Moussa Sidibé

PARTAGER