Conseil d’Administration du CNREX-BTP : Les ambitions revues à la hausse

0

cnrexLe Centre National de Recherche et d’Expérimentation en Bâtiment et Travaux Publics (CNREX-BTP) a tenu la 16ème session de son Conseil d’Administration le mercredi passé dans les locaux du CNREX. Les travaux étaient présidés par le ministre  de l’équipement, des transports et du désenclavement Mamadou Hassim Koumaré. On enregistrait la présence de plusieurs autres administrateurs.

Cette 16ème session sera l’occasion pour les administrateurs en plus de l’examen du  procès verbal, de faire le point d’exécution des recommandations de la 15ème session, le rapport d’activités, les comptes financiers de l’exercice 2014 AU 30 septembre et le projet de cadre organique que le centre envisage de mettre en œuvre.

Dans ses mots de bienvenue, le directeur du CNREX-BTP Cheick Oumar Diallo, dira que depuis sa création en 2004, le CNREX-BTP a pour ambition la recherche dans le domaine du BTP. En fin 2013, le comité scientifique a validé trois thèmes de recherche en plus de celui sur les granulats validé depuis 2011. Dix ans après il s’agit de fixer le cadre en mettant des équipes et la structure adaptées en validant le cadre organique du CNREX-BTP.

Selon lui, la politique sectorielle en élaboration dans le domaine du BTP, permettra de donner les orientations, de dégager les stratégies et les axes en proposant un plan d’action. Selon lui vu la cherté des équipements dans le domaine de la recherche en BTP, les partenariats sous l’impulsion du METD vont permettre de doter le CNREX  d’équipements. Dans cette même optique, les partenariats avec FST/USTTB, l’ENI, l’OMH permettra de combler ce handicap.

Dans le cadre de la vulgarisation des matériaux locaux de construction, le CNREX, assiste les particuliers dans la production des BTP en mettant les hydraform à la disposition et en assistant les promoteurs dans la mise en œuvre.

Lors de cette 16ème session il sera soumis à l’approbation des administrateurs l’autorisation d’engager les échanges avec les universités de Grenoble et de Lauzanne pour  une coopération dans le cadre de la recherche des thèmes de recherche.

Le CNREX souhaite participer aux travaux notamment : la deuxième phase de la route Bamako-Ségou, Bamako Koulikoro, Zantiébougou-Kolondiéba, Ségou-San, le pont de Ségou, le 4ème pont de Bamako, l’aménagement des berges de Bamako et le dragage de fleuve et d’autres ponts au Mali.

Le CNREX-BTP projette de mettre sur place une comptabilité, d’informatiser ses archives pour encourager la recherche et prévoit la création d’un centre de documentation du BTP. L’accréditation de certains essais réalisés au CNREX-BTP et l’assainissement du secteur du laboratoire des BTP pour la qualification et classification des interventions seront aussi des préoccupations du centre.

Dans son l’allocution d’ouverture le ministre Koumaré, dira que la présente session se passé dans un contexte particulier puisque dit-il, il vise à mieux restructurer le  CNREX-BTP enfin de lui donner les moyens nécessaires pour optimiser ses ressources tant humaines que matérielles en vue d’une meilleure exécution des missions qui lui sont assignées. C’est pourquoi, il invite les administrateurs a produire un document bien ficelé qui prendra en compte toutes les lignes directrices du centre en vue de la relance des activités du CNREX –BTP afin de permettre une meilleure et adéquate prise en charge des missions qui lui assignées. Le ministre dira que les propositions, les réflexions,  les contributions et recommandations qui seront faites au cours des travaux permettront de donner une nouvelle dynamique au centre. Ainsi le  CNREX-BTP pourrait partir sur de nouvelle base d’actions porteuses avec un aménagement de qualité.

Rappelons que la situation d’exécution  du budget du CNREX BTP  à la date du 30 Septembre de 94%. La prévision est de 975 083 330 FCFA, les recettes sont : 717 403 027 FCFA et les dépenses 678 762 954 FCFA.

Donc avec la nouvelle ambition affichée par le centre le budget sera revu à la hausse.

A.S.F

Commentaires via Facebook :

PARTAGER