Conseil National de la Jeunesse du Mali (CNJ-MALI) Le Bureau Exécutif à Kati

0
0

Le Conseil National de la Jeunesse du Mali (CNJ-Mali) a rendu visite au Conseil Communal de la Jeunesse de Kati, aux leaders d’associations et leurs partenaires. C’était le samedi, 10 mars 2012, à la Mairie de Kati.
Après les Communes 1, 2, 3, et 5 du District de Bamako, c’était le tour de Kati, Cité consensuelle, de recevoir dans les locaux de la Mairie les membres du Bureau Exécutif du Conseil National de la Jeunesse du Mali, dirigés par le Vice-président Alioune Gueye. Cette visite du CNJ-Mali à ses structures de base s’inscrit dans le cadre de la présentation du nouveau bureau consensuel sorti des assises de Mopti, après quelque temps de difficultés entre Abdoulaye Touré, l’actuel président et Alioune Gueye. Cette visite avait aussi pour objet de constituer un champ de discussions sur les préoccupations et les problèmes des jeunes de la Commune de Kati, de les recenser, et de proposer des solutions en vue de faire mémorandum pour les partenaires, a expliqué le Vice-président Alioune Gueye.
Selon le président du Conseil communal de la jeunesse de Kati, Sidi Aya, cette visite donne ainsi l’opportunité à la jeunesse de Kati de discuter avec le Comité Exécutif du CNJ-Mali sur les préoccupations des jeunes notamment l’emploi, l’école, la crise du Nord et les élections générales de 2012.
Après les mots de bienvenue et de remerciement du président du Conseil communal de la jeunesse de Kati, de l’intervention du Maire Hamala Haïdara, les débats ont porté sur les points qui préoccupent tout le monde à Kati et au Mali. Comme dans toutes rencontres des jeunes, les débats ont porté sur le recrutement des jeunes pour les stages de qualification organisés par l’APEJ. Ainsi, concernant le manque d’emploi, certains intervenants ont mis l’accent sur la formation technique et professionnelle pour faire face au chômage.
Quant à l’insécurité dans nos villes, surtout au Nord du pays, le vice-président Alioune Gueye a affirmé que le Bureau Exécutif du Conseil National de la Jeunesse du Mali demande à la jeunesse de se mobiliser pour relever le défi du Mali. Au maire Hamala de poursuivre qu’à Kati, il  va y avoir trois nouveaux postes de police afin de mettre fin au grand banditisme. Il a ensuite demandé aux jeunes de rester sereins pour ne pas tomber dans le piège des gens qui veulent détruire notre pays et de se mobiliser pour fortement pour les élections très prochaines. Après quatre heures de débat  autour des thèmes inscrits à l’ordre du jour, les jeunes de Kati et les membres du Bureau Exécutif du Conseil National de la Jeunesse du Mali se sont quittés avec des propositions de solutions..
Il est à noter que la rencontre a enregistré la présence de plusieurs autorités et personnalités. En plus du représentant du Directeur national de la jeunesse, il y avait le représentant du Préfet du Cercle de Kati, l’imam Bassirou Kane ; Békaye Traoré, ancien maire ; le Commissaire de police, Tiantio Diarra …
Aliou B.S Sissoko

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.