Consolidation d’une paix durable au Mali : Des recommandations claires pour l’implication entière des femmes dans le processus

0
Une vue du presidium
Une vue du presidium

C’est l’annonce faite hier jeudi par la directrice du CNDIFE, représentante du ministre de la femme, de l’enfant et de la famille. C’était lors de l’atelier d’échange des femmes leaders sur leurs rôles dans le processus de paix, tenu à la plateforme de veille des femmes pour des élections paisibles. Elle était entourée par la représentante de la CEDEAO, Wininga et Mme Anna Fumerrela, représentante de la Fondation Mujeres Por Africa.

Cette importante rencontre d’échange d’une journée portait sur le thème: ” Femmes, construction et consolidation d’une paix durable au Mali ” avait pour objectifs d’échanger sur le processus de paix et de réconciliation en cours et sur le rôle des femmes  dans ce processus d’une part, faire des recommandations claires pour l’implication entière des femmes dans le processus, d’autre part. Le 1er panel  a porté sur le processus de paix au Mali, où en sommes-nous ? Il a été présenté par  Mme Zénab Moulaye, représentante du Ministère de la réconciliation et du développement des régions du nord, la représentante de la CEDEAO, Wininga et le maire de Goundam, Oumou Sall Seck.

Le 2ème panel  concernait les maliennes dans le processus de paix au Mali. Ce sous-thème a été présenté par Me Saran Keïta du réseau paix et sécurité de la CEDEAO, Mme Hadja Ténindjè Samaké, représentante de WILDAF- Mali et de Fatoumata Maïga de AFIP.

La facilitation était assurée par Lala Badoulaye Traoré et de Maïmouna Dioncounda Dembélé.

La directrice du CNDIFE, dans son discours d’ouverture, a précisé que les Maliens et Maliennes sont tournés vers les pourparlers d’Alger qui constituent aujourd’hui une phase importante dans la résolution du conflit du nord aboutissant à une paix définitive et durable. A l’en croire, à ce niveau, les préoccupations et points de vue des femmes doivent être attendus, analysés et intégrés dans l’approche de gestion du conflit et dans les dispositions pour la réconciliation.

Elle a invité les femmes à jouer pleinement leur rôle comme au début et pendant  la crise, ce qui a permis d’éviter l’implosion du pays.                                                     

 Falé  COULIBALY

PARTAGER