Coulisses : IBK/chérif M’Bouillé : C’est la rupture!

19
Chérif de Nioro déclare la guerre à IBK
IBK et le chérif de Nioro

Se rappelle-t-on : à la veille des dernières élections présidentielles, le chérif de Nioro, M’bouillé Haïdara, après avoir fait plier la bande à Sanogo du pouvoir pour permettre à Dioncounda de mener la transition à terme, a dû rapprocher les putschistes à IBK candidat afin de faciliter son élection.

Mieux, le chérif, aux fins que lui seul sait, avait décidé de s’afficher en mobilisant ses fils dans les milieux religieux et ses fuqars qui ont battu campagne pour IBK jusqu’à l’intérieur des mosquées à travers le pays.

A l’appui, une somme de cent millions de FCFA a été débloquée par le marabout de Nioro pour financer les campagnes d’IBK en 2013.

Apparemment, l’arrivée d’IBK au pouvoir, favorisée  par ses soutiens religieux et militaires, a plutôt profité à sa famille et son parti qu’à ceux qui s’attendaient à la lune de miel.

Contrairement aux ministres de la surfacturation qui, pour crime économique devraient répondre devant la justice, la bande à Sanogo, alors soucieuse d’une prime à l’impunité, a dans la foulée, cessé de voir le soleil. Deux poids deux mesures ?

Il faut dire que le chérif de Nioro aussi n’a pas servi d’ascenseur à IBK pour du simple altruisme. Et, les péripéties de la rupture intervenue, il y a deux semaines entre les deux hommes en témoignent.

En fait, lorsqu’à son arrivée à la tête du ministère des Finances, Mamadou Igor Diarra tint à faire partir Abdoulaye Daffé de la BDM, c’est le Président IBK en personne qui s’est rendu chez le chérif M’bouillé dans son domicile sis à l’hippodrome pour lui en parler d’avance des mesures que son Gouvernement était sur le point d’appliquer. Lesquelles mesures, dit IBK, occasionneront le départ de Daffé de la BDM. Erreur.

Comme l’étincelle qui met le feu aux poudres, le Chérif, malade et hospitalisé à Bamako depuis six mois, signifia son refus catégorique quant à l’idée de la disgrâce de son protégé Abdoulaye Daffé. Le Président IBK prit ainsi congé  de son ami après une visite qui occasionna le début de la brouille.

Trois jours après, c’est le Premier ministre Modibo Keïta qui se pointe chez le chérif pour des fins de médiation entre ce dernier et le chef de l’Etat. Ce  fut encore le refus catégorique du vieux marabout, décidé définitivement à tourner la page IBK qu’il a, de surcroit regretté même d’avoir soutenu, selon son entourage.

En réalité, les proches de M’bouillé, après six mois passés à Bamako, pensent qu’IBK et son gouvernement, en avançant le départ de Daffé à la retraite pour le substituer à un Ag Hamani pensionné depuis dix ans, les prennent pour des enfants.

La bredouilleuse visite du premier ministre chez le chérif marque désormais la fin de toute relation entre IBK et son désormais ex  allié. Malgré tout, le chérif très affecté par ce fait, après six mois d’hospitalisation à Bamako, décide de rentrer dans son Nioro natal dès la semaine prochaine.

Quoique cela soit d’ordre personnel, Abdoulaye Daffé, un Hamalliste (précepte de la secte islamique du père de M’bouillé) pur et dur, est l’un des rares cadres à être dans le cercle le plus restreint de M’bouillé.

Soutien constant et incontestable du chérif sur tous les plans, Abdoulaye Daffé, le natif de Nioro du sahel, a su assurer en réalisant des bénéfices à hauteur de souhaits au service de la plus grande banque de son pays. Après tout, il ne doit rien regretter, tout en retenant qu’il ne peut y avoir de fumée sans feu. Mais, comme on le dit : la raison du plus fort est toujours la meilleure, dans une République bananière.

I M T

Email : redactionlarevelation@yahoo.fr

PARTAGER

19 COMMENTAIRES

  1. Bien dit Mamadou ba les banbaras disent à ce genre d individu il faut attendre sa fin pour voir.Demain est un autre jour in challah mettre un fils au monde ou l elever le plus dur c est quoi ?Le réveil sera dur.

  2. MALIWEB vous n’êtes pas une Réaliste , vous censurez les parties réactions de tous articles sur igor pourquoi ? Moi je lui supporte mais s’il veut informer les gens QUIL s’attend aussi des réactions .

  3. Voici le tableau pour faire, partir Mr Daffe, de la BDm.en commencant par IBK, le preministre modibo keita qui est le beau-pere de cet Igor , karim keita qui est ami a Igor, et Moussa Diawara directeur de la securite d’Etat,(SE) qui est ami Igor aussi.Toutes ces, personnes,ceux st mobilises pour menner la campagne,contre Mr Daffe, pour enfin amener, Mr hagamani.je me pose la question Mr Daffe meritait cela?ma reponse, est oui,pourquoi oui parceque Mr Daffe n’est pas un voleur comme eux. Merci , Mr Daffe pour le service rendu au Mali.Mr Daffe est un homme beni.

  4. Il était une foi, une entreprise très opportune menée de main de maître entre un marabout, un putschiste et un politicien. Si le politicien a fait son affaire avec bonheur, le marabout et le putschiste n’en espéraient pas moins honneurs et prestiges. Pourtant, tel commerce ne pouvait prospérer bien longtemps. Pour qui connaît les politiciens. Un seul pouvait survivre aux dépends des deux autres. Car le pouvoir ne se prête pas et ne se partage qu’en famille.

  5. Qu’on aime igor ou pas, il faut reconnaitre qu’il est compétent et plein d’énergie et d’initiatives. il fait la fierté du mali et même d’afrique, ce n’est pas pour rien que les partenaires techniques et financiers courent derrière lui. laissons le garçon faire son boulot.

  6. 🙄 🙄 🙄 ,Mr. IMT ayez le c*u*l*o*t* de vous devoiler, de toutes les facons Nous en avons rien a ci***rer entre IBK et Mbouille, leurs relations personnelles ne regardent qu’eux memes.
    Nous avons plus a nous soucier des facons comment le Maliba va s’en sortir de cette crise et le redemarrage de l’ecoconomie, l’ecole, la sante et la creation d’emplois. 👿 .

  7. la retraite s’est la retraire rien a faire.
    le monsieur était payé pour faire des résultats s’il la fait, il n’a fait que son boulot et c’est pour cette raison qu’il était payé .
    bon nbre d’enfant naquis e ont grandis ont eu des diplômes en gestion économie et finance .DC qu’il part en plus sache au cas ou il l’aurai oublier que nul n’est éternel sur terre. toute chose a une début et les une fin.

  8. Je me pose la question de savoir pourquoi les maliens veulent une chose et son contraire. Nous avons changement, rigueur et efficacité dans la gestion des affaires publiques. au même moment, nous pensons que le changement ne doit concerner que l’autre. arrêtons de mentir, la bdm n’est pas la meilleure des banques car elle finance moins l’économie nationale malgré qu’elle soit la plus cotée en terme de marché. c’est la rigueur des textes qui a frappé daffé, igor n’a rien inventé contre ce retraité. la loi dure, mais c’est la loi.

  9. Monsieur le journaleux par pitié épargne nous vos ragots et vous avez intérêt à donner des articles plus crédible pour le peuple malien …

  10. Mais vous n avez rien a faire que vous souciez des rapports entre le marabout et votre president .Je me demande où va le maliba .Je trouve que ce sont les maliens eux meme qui ne progresse .Si IBK ne fais rien pour le pays enfin de mandat il sera remercier par la voie des urnes .Retenez qu aucun chef d etat africain ne peut plus s eterniser au pouvoir .

  11. Les services de l’Etat ne sont pas des patrimoines familiales où il faut s’éterniser.Le mali est plein des hommes valables.

  12. Ibk Karim ne soyez pas ingrats envers Bouillé le chérif de Nioro qui vous a soutenu et benis pendant que les opportunistes et voleurs comme Igor qui vous entourent aujourd’hui vous tournaient le dos. Karim n’oublie pas le moment où avec ta mere vous suppliez le chérif pour soutenir ta députation. Le chérif ne vous a jamais demandé quelque chose en contrepartie juste la rigueur la vérité et la justice.
    L’ancien président ATT avait plus d’égards et de respect envers le Cherif que Ibk et son fils qu’il a soutenu. Être président n’est pas une fin en soi, Ibk ne sois pas ingrat vis à vis de ceux qui t’ont soutenu dans les moments durs.

  13. IGOR A TERMINE A TERMINE SA SALE BESOGNE. FAIRE PARTIR DAFFE. CE METIS EST TRES MECHANT ET N A PAS D ETAT D AME. TOUT A LUI. EGOCENTRIQUE. SANS VERGOGNE. APRES QUE DAFFE SOIT PARTI IL NE VA PAS S ARRETER LA QUAND MEME CET INGRAT. FAUT PAS LUI EN VOULOIR DE TOUTE FACON. QUELQU UN QUI N A AUCUNE HONTE DE COMBATTRE SES FRERES ET LA MAMAN QUI L A ELEVE EN JUSTICE N HESITERA JAMAIS A FAIRE DU MAL A AUTRUI. DAFFE SAIT QUI IL EST. CELA SUFFIT. LA VIE EST LONGUE………….

  14. Entre le politicien, le marabout et putschiste, seul le politicien s’en sort. Pour l’instant….

    • Sanblag, tu as raison.
      QUI REGNE PAR L’EPEE, PERIRA PAR L’EPEE.
      C’EST IBK QUI A AMENE LES MARABOUTS DANS L’ARENE POLITIQUE, ILS VONT LE COMBATTRE LE PREMIER.
      AVEC CES INCANTATIONS TRONQUEES LORS DES DISCOURS, IBK A DETRUIT LA VIE POLITIQUE DU MALI. 😆 😆 😆 😆 😆

  15. Daffé est incontestablement le meilleur banquier de la place. Il a fait de la BDM ce qu’elle est aujourd’hui grâce à sa rigueur et son sérieux. Malgré tout Ibk sa famille et leur chien méchant Igor ont juré de l’humilier en le faisant partir par la petite porte afin de jouir pleinement des ressources de la BDM. Le chérif de Nioro a soutenu Ibk parce qu’il avait confiance en lui pour la bonne marche du pays. Mais finalement Ibk s’ est révélé être corrompu et injuste détournant par là et relevant par là les meilleurs cadres et amenant par ci des cadres corrompus à la solde de son fils Karim et de sa belle famille. Ce sont ces injustices qui expliquent aujourd’hui toutes les brouilles d’Ibk avec ses alliés d’hier. Le chérif n’a jamais demandé à Ibk de nommer un de ses proches à un poste ministériel ou de directeur comme les alliés circonstanciels le font. Ibk doit se ressaisir s’ il a encore de la baraka en changeant de comportement et en étant juste dans toutes ses décisions sinon il y’à un grand malheur qui le guette.

  16. IBK ET MARABOUTS

    Article incompréhensible , mais confirmant la collusion entre le pouvoir de IBK et les Hamallistes .
    Des marabouts manipulateurs , des mafieux Corse , des Experts en trucage de marché public , des Griots aux abois et les Applaudisseurs de chef ceux sont là les piliers du pouvoir .
    A t-on conscience que le Mali est un ETAT avec constitution ???
    Quelle honte , dirait un filsdumaliba .

  17. Combien de personne pouvait il nourrire avec cent millions? Une association des malfaiteurs se termine toujours de la sort.

Comments are closed.