Crash d’un avion d’Air Algérie au nord du pays : Le gouvernement met en place une cellule de crise

0

Crash d’un avion d’Air Algérie au nord du pays : Le gouvernement met en place une cellule de criseLe gouvernement a annoncé hier en début de soirée, dans un communiqué, la disparition du vol AH 5017 de la Compagnie Air Algérie, assurant la liaison entre Ouagadougou et Alger, dans la nuit du 23 au 24 juillet. L’avion qui transportait 111 passagers, dont 6 membres d’équipage, a disparu dans le nord de notre pays.

Le communiqué ajoute que le gouvernement a mis en place une cellule de crise présidée par Mamadou Hachim Koumaré, ministre de l’Equipement, des Transports et du Désenclavement. Cette cellule de crise a tenu sa première réunion hier en présence de Mahamane Baby, ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, porte-parole du gouvernement, de Mahamadou Camara, ministre de l’Economie numérique, de l’Information et de la communication, Abraham Bengaly, ministre directeur de cabinet à la Primature, du chef d’Etat-major de l’armée de l’air, le colonel-major Souleymane Bamba, ainsi que des représentants des ministères de la Défense et des Affaires étrangères, de l’ANAC, des Aéroports du Mali, de l’Asecna, et de Mali-Météo.

Toujours, selon le communiqué, le président de la République Ibrahim Boubacar Keita s’est entretenu au téléphone, en début d’après-midi, avec plusieurs de ses homologues, les assurant de l’entière disponibilité de notre pays à coopérer avec tous les pays concernés par la disparition de l’avion. Les forces de défense et de sécurité du Mali, en collaboration avec la France, l’Algérie, le Burkina Faso et la Minusma, poursuivent les recherches pour localiser l’avion. « A travers le gouvernement, c’est l’ensemble de la Nation malienne qui exprime toute sa solidarité aux familles des passagers. Le gouvernement assure que tout est mis en œuvre pour retrouver l’avion », conclut le communiqué.

Au cours de sa rencontre avec les dignitaires religieux, la société civile et les responsables de presse hier à Koulouba dans le cadre de la vaste consultation qu’il a entamée mercredi, le président de la République Ibrahim Boubacar Keita a partagé avec ses hôtes les informations qu’il détenait sur le crash de l’avion d’Air Algérie

Commentaires via Facebook :

PARTAGER