Déclaration de l’Association malienne des procureurs et poursuivants (AMPP)

2
Cheick Mohamed Chérif Koné
Cheick Mohamed Chérif Koné

Ces actes qualifiés de crimes au regard de la loi malienne, lesquels ont valu l’interpellation du Gouvernement par l’Assemblée Nationale, constituent des menaces réelles et sérieuses pour la sécurité alimentaire et la santé des populations;

En effet il a été établi que d’importantes quantités desdits produits malsains aux conséquences néfastes sur l’environnement, ont été utilisées par un grand nombre d’usagers, notamment des exploitants agricoles.

L’Association Malienne des Procureurs et Poursuivants, dans la poursuite de ses objectifs dont la promotion des mesures de lutte contre la corruption dans l’administration publique et dans le secteur privé:

Relève que ces crimes hautement répréhensifs n’ont aucune connotation politique et que l’action publique peut être opportunément mise en mouvement, sur la base des renseignements recueillis;

Affirme sur la base des expériences, que les enquêtes parlementaires, ont plutôt servi de moyen politique visant à faire échapper des personnalités de haut rang à la justice.

Par conséquent:

-Exige des poursuites judiciaires diligentes contre les auteurs ou toutes personnes susceptibles de l’être, afin de mieux élucider les circonstances de cette ténébreuse affaire;

-Engage le Gouvernement, outre les mesures d’urgence indiquées pour la sécurisation des personnes et la sauvegarde de l’environnement, à mettre à la disposition de la Justice, tous les moyens nécessaires au succès des investigations.

-Dénonce toute démarche allant dans le sens de l’ouverture d’une enquête parlementaire, comme étant une atteinte grave à la séparation des pouvoirs, surtout à un stade où l’intervention de la justice s’impose.

– Invite les acteurs de la Justice, de la presse, des Organisation ou Associations de la Société Civile, à plus de vigilance et à une plus forte implication dans le combat contre l’impunité, facteur essentiel de développement et de consolidation de la démocratie.

Bamako, le 22 Juin 2015

               Le Président de l’Association

                Cheick Mohamed Chérif Koné

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. il ny aura pas de gâteau à partager. on est en matière commerciale et les engrais incriminés ne sont pas nuisible mais inaptes au sol malien.
    si la poursuite payait ce pays n’allait pas connaitre d’autre scandale après ceux de la CMDT et de l’Exo sous AOK

    Requerir vos lois pour faire plaisir à vos belles familles

Comments are closed.