Départ du PM Cheik Modibo Diarra: Mutisme des Bamakois par rapport aux Réactions

4 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Lundi dernier aux environs de 4heures du matin selon certaines sources, le premier ministre Dr Cheik Modibo Diarra a rendu  à la grande surprise du peuple malien sa démission.

 

Après l’acceptation de cette démission par le Président de la République par intérim le Professeur Dioncounda Traoré, Monsieur Diango Cissoko (Médiateur dela Républiquede son état) a été nommé premier ministre.

 

Dans un micro-trottoir que nous avons réalisé dans la ville de Bamako, le peuple dans sa majorité a préféré rester dans le mutisme pour des raisons personnelles. Cependant, certains responsables politiques, religieux et militants partageaient tous, les mêmes avis, observer la situation avant d’agir.

 

Selon un religieux qui n’a pas voulu s’identifier : ‘’ Nous les religieux, nous pratiquons une religion qui est considérée par pas mal des gens comme  apolitique car selon des individus mal intentionnés cela signifie que les religieux ne doivent s’immiscer en aucun cas dans les affaires concernant  des autorités de l’Etat. Alors nous restons en observateurs de la situation pour l’instant avant de dire quoique ce soit. Que Dieu protège notre pays ‘’

 

Pour un commerçant du grand marché : «Nous ne pouvons rester dans cette situation, comment comprenez vous cela, d’après les informations que nous avons appris à travers les médias, le premier ministre Cheick Modibo Diarra a été forcé de démissionner. Un premier ministre qui selon l’accord cadre bénéficie de pleins pouvoirs, qui démissionne par la force; qui sait ce qui va se passer après cela. Il est temps que nous ouvrons les yeux car ce pays n’appartient à personne que nous les maliens »

 

Drissa Keita, Stagiaire

SOURCE:  du   17 déc 2012.    

4 Réactions à Départ du PM Cheik Modibo Diarra: Mutisme des Bamakois par rapport aux Réactions

  1. MARGA

    Je pense que cmd a confondu la societé à une parcelle d’expérimentation. Vivement DC. attaquons nous à l’essentiel à savoir la libération du NORD du MALI.

  2. Djon Te

    :oops: le Mali a besoin d’ un pouvoir de premier ministre, non un pouvoir presidentiel, tout ce qui se passe maintenant est bien un retour au schemat precedent, a la realitee de l’ afrique francophone= president decideur corrompu et facilement pris en hotage par celui qui les met la au poste de president= la grande metropole francaise :!:

  3. Racine Diop.

    Tait toi vaurien ,si tu pense que Cmd va continuer à te donner l’argent de notre Pays ,tu te trompe .

  4. Adama83

    Qu’attende les islamistes pour annexer le Sud du Mali??? S’ils prennent cette décision, on verra si l’armée va faire un retrait stratégique sur la Côte d’Ivoire ou si elle va décider d’affronter les islamistes pour tenter de les repousser, voire de les bouter hors du territoire. Maudit soit tous ceux qui mettent l’intervention en retard!