DIASPORA : Le CSDM sur les fonts baptismaux

0

Le CSDM, créé le 4 septembre 2015 sous le récépissé n°022757/MAT/DGAT du 22 février 2016, entend faire des questions liées à l’immigration l’épine dorsale de son activité à l’intérieur et à l’extérieur du Mali.

 

Le Conseil supérieur de la diaspora malienne (CSDM) a animé une conférence de presse le mercredi 29 juin 2016 à son siège à Garantiguibougou (300-Logements). La conférence de presse de la CDSM était présidée par Chérif Mohamed Haïdara dit Madiba, son président. Il avait à ses côtés Mouhamadou Farka Maïga et Sadio Bilal Diakité, vice-président.

Les objectifs spécifiques, à en croire les conférenciers, sont, entre autres, rassembler les Maliens de la diaspora dans leur pays d’accueil en phase avec notre culture et nos traditions tout en respectant les conditions légales de vie des hôtes, contribuer à la mise en œuvre de la Politique nationale sur la migration et particulièrement dans la lutte contre l’immigration illégale.

Le CSDM entend aussi travailler à renforcer le rôle des Maliens de la diaspora dans le processus de développement du pays afin de tirer pleinement parti du fait migratoire et en faire un véritable levier de développement.

Les conférenciers ont rappelé la tenue de la première conférence extraordinaire les 19 et 20 décembre 2015 à son siège aux 300-Logements non loin de la mairie de la Commune V.  Cette conférence a réuni les délégués venus de 11 pays africains. Etait au menu des assises, selon les conférenciers, la relecture des textes afin de les adapter à la réalité de la mission que le CSDM s’est assignée en fluidifiant au mieux son fonctionnement.

Plusieurs activités sont à l’actif du bureau, composé de 21 membres, en place pour trois ans. Il s’agit de l’envoi de correspondances à toutes les institutions de la République, à la Délégation générale des Maliens de l’extérieur, au Haut conseil des Maliens de l’extérieur, aux ambassades et consulats présents dans notre pays et l’implantation du Conseil à travers le monde. A ce jour le CSDM à des antennes dans 17 pays africains, des points focaux en France, Italie, Espagne, Espagne, Chine et USA.

Il a invité ses concitoyens de la diaspora à investir dans le pays pour booster le développement économique du pays et soutenir les actions du président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita.

Ousmane Daou

PARTAGER