Dons de forages et châteaux d’eaux portant son nom et slogan politique : L’Honorable Hady Niangado créée la polémique dans les mosquées de la CII

0

Le débat fait rage dans les différentes mosquées de la Commune II dans le District de Bamako à propos des forages et châteaux d’eau généreusement offerts par le député Hady Niagado député CODEM.

Les dons en question ont la particularité de porter son  slogan de campagne politique et sont frappés des couleurs de son parti, à savoir : «Mali Kô yé Yèrèkoyé».

Aussi, les installations ont été directement branchées sur  les compteurs sur assurance du donateur de payer les factures. Mais pour combien de temps, s’interroge-t-on ?

La question divise, à l’heure actuelle, les fidèles et les membres des comités de gestion des mosquées concernées. Les premiers accusent les seconds de ne les avoir pas informés en amont.

Pourquoi des inscriptions politiques sur des dons destinés à la mosquée ? N’est-ce pas pour en tirer des dividendes électoralistes ? L’on rappelle allègrement ici que les donateurs sincères et désintéressés évitent que l’on parle d’eux. Ce qui n’est pas le cas de l’honorable Hady Niangado.

Aussi, fustigent les opposants, un lieu de culte n’est pas un lieu de campagne. Certains étaient prêts à enlever lesdites installations au motif qu’elles ne doivent pas comporter autres mentions que celles relatives à la religion.  Des pourparlers sont en cours. En tout cas comme le dit un proverbe, «qui veut servir son pays n’a pas besoin d’aïeux».

M.C

Source : Le Bâtisseur

PARTAGER