Ecole de Maintien de la Paix (Emp) : L’Ambassadeur du Faso Kodio Lougué s’est imprégné des activités et du fonctionnement du Centre

0
emp
L’ambassadeur du Burkina-Faso (D) et le DG de l’EMP, Moussa Sinko Coulibaly

Dans le cadre de la multiplication des pays contributeurs pour le financement des activités de l’école de maintien de la paix Alioune Blondin Béye, son directeur général le Général Moussa Sinko Coulibaly a reçu hier mercredi la visite de l’ambassadeur du Burkina Faso au Mali, Kodio Lougué.

 

Transférée au Mali depuis 2007 à cause de la crise politique en Côte d’Ivoire, l’EMP a pour mission principale de renforcer les capacités des Etats africains dans le domaine du soutien aux opérations de maintien de la paix. Le directeur général de ce Centre de formation tant militaire que civile, Moussa Sinko Coulibaly a depuis sa nomination initié une nouvelle démarche consistant à inviter les ambassadeurs des pays accrédités au Mali à s’imprégner des activités et du fonctionnement de l’établissement afin de participer à sa prise en charge. C’est dans cet ordre d’idée qu’il a accueilli dans la matinée d’hier mercredi, Kodio Lougué, ambassadeur du Burkina Faso, dans la salle de réunion de l’école. Beaucoup de militaires des pays africains bénéficient de la formation, mais ne contribuent pas à son financement.

 

Cette démarche va permettre de donner plus de dynamisme aux activités de l’école.

 

Le directeur des études, Philippe Kleb dans sa présentation de l’EMP, a déclaré qu’il existe 3 grandes activités de formation, à savoir les stages “labellisés”, les stages en partenariat et les activités “abritées”. Il a indiqué que de 2007 à 2014, l’école a formé 7. 000 stagiaires. Le directeur des études a précisé que cette année l’école compte former 1500 stagiaires. Il a également indiqué que 48% des stagiaires formés sont des militaires et 27% sont des civils. Il a affirmé que la CEDEAO occupe 29% des stagiaires formés, le Mali 42% et la CEEAC 29%. Il a souligné que plus de 600 stagiaires militaires et civils burkinabés ont été formés par l’EMP.

 

Le directeur des études a expliqué que l’EMP est une école internationale qui à la longue va s’africaniser. Cette école, précise-il, est le seul centre francophone de formation aux opérations de maintien de la paix en Afrique de l’Ouest. Présentement, elle est financée par l’Allemagne, la France, le Mali, la Suisse, l’UE à travers CEDEAO, le Japon.

 

 

L’ambassadeur du Burkina Faso au Mali Kodio Lougué, s’est dit ravi d’être reçu par le directeur général du centre. Cette visite, à l’en croire, lui a permis d’appréhender tous les aspects de l’établissement. Il a indiqué qu’il a échangé avec le directeur général sur un certain nombre de points qu’il ignorait. Il a déclaré qu’ensemble avec le directeur, ils ont identifié les éléments qu’il pourrait étudier avec ses collaborateurs. Une fois situé sur ses éléments, il va reprendre la discussion avec la direction.

Falé COULIBALY

PARTAGER