Élan de solidarité de la fédération Ançar Dine internationale : Prière, dons de sang, distribution de vivres

0

Les disciples et  partisans du guide spirituel de la fédération d’Ançar Dine internationale (Fadi) ont célébré de par le monde le 12 mai dernier,  les cinquante-neuf ans de la naissance de l’imam Chérif Ousmane Madani Haïdara.  Comme à son habitude Ançar Dine a mis l’évènement à profit pour organiser des actions humanitaires et multiplier les actes citoyens.

Chérif Madani Haidara
Chérif Madani Haidara

Les sections, sous-sections et comités de l’association se sont mobilisés dans divers endroits  pour  donner à manger à des nécessiteux,  soulager des malades dans les hôpitaux  et nettoyer certaines artères principales ou lieux publics. A l’initiative de la section de la commune II, plusieurs personnes se sont rendues au centre national de transfusion sanguine pour faire un don de sang.  Les responsables de ce service estiment leur nombre à plus de trois cents personnes. A en croire  M. Baby un des responsables des lieux, ” le service de transfusion sanguine est aujourd’hui comblé. Nous avons rarement pu accueillir un tel nombre de donneurs bénévoles de sang. L’association Ançar Dine nous a très fortement comblés et je tiens à vous signaler qu’en 2012 au plus fort de la crise du nord, la même association a pu mobiliser plusieurs centaines de fidèles pour offrir leur sang à des blessés de guerre “.

 

Il affirme  que par ce geste, les membres de cette association et leurs adhérents sauvent de milliers de personnes notamment de nombreuses femmes qui décèdent en donnant la vie. Des remises de céréales à des nécessiteux, de kits scolaires et des dons à des hôpitaux de la capitale ont aussi été initiés par les disciples et  sympathisants du coordonnateur du groupement des leaders spirituels musulmans.

 

L’autre temps fort de la célébration des cinquante-neuf ans de Chérif Ousmane Madani Haïdara a été la cérémonie de prière et de lecture du saint Coran organisée au Banconi Diaguinébougou  en présence des fidèles musulmans et des leaders religieux. Dans la nuit du dimanche au lundi 12 mai, le prêcheur a animé une séance de prêche au cours de laquelle il a mis l’accent sur la cohésion et la solidarité  de la communauté musulmane. Il a en outre exhorté les fidèles à plus  d’humilité, d’esprit de solidarité et à la tolérance religieuse.

 

Notons qu’au Burkina Faso et en Côte d’Ivoire des actions humanitaires ont aussi été organisées par des responsables d’Ançar Dine.

 

C’est un 12 mai 1957, pour rappel  que Chérif Ousmane Madani Haïdara a vu le jour dans le village de Tamani.

 

Suivant les traces de ses  grands-parents, il consacra toute sa vie à enseigner à de milliers de personnes  les prescriptions du Coran telles qu’elles furent apportées par le prophète Mohamed (psl).

 

Abdoulaye DIARRA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER