Enlèvement des lycéennes par le Boko Haram : Bamako solidaire du Nigéria, crie sa colère

4

Enlèvement des lycéennes par le Boko Haram : Bamako solidaire du Nigéria, crie sa colèreL’Association des Organisations Féminines du Mali a organisé une grande marche le Jeudi 15 Mai 2014 qui est partie du siège du Programme Alimentaire Mondial (PAM) à l’ambassade du Nigeria afin de dénoncer le kidnapping illégal et odieux des 283 lycéennes par le groupe terroriste Boko Haram, tout en apportant leur soutien indéfectible aux familles des filles et au gouvernement nigérian. La marche était conduite par la Présidente de l’Association Madame Traoré Nana Sissako, avec à ses côtés les têtes de proue de la lutte féminine malienne comme Fatoumata Siré Diakité, la présidente de l’APDF, Madame Traoré Oumou Touré, la présidente de la CAFO, les anciennes ministres Mme Maiga Sina Damba, ancienne ministre de la Promotion de la Femme et de l’Enfant et Mme Sidibé Aminata Diallo de l’Education Nationale et une pelletée de femmes qui portaient toutes des foulards rouges en signe de deuil.

 

Enlevées depuis deux mois, les lycéennes Nigérianes croupissent entre les mains du groupe terroriste Boko Haram dont le chef Abubakar Skekau en fait un fonds de commerce. Parti de la porte du PAM, cette marche a mobilisé une ribambelle de femmes du Mali. « Les foulards rouges du Mali » engagées scandaient en cours de route des slogans comme ‘’ libérez sans conditions nos filles’’, ‘’rendez-vous nos sœurs’’,  ‘’Bring Back our Girls’’ ‘’Boko Haram groupe terroriste ’’ etc.

 

Sur les banderoles on pouvait lire ‘’ Mobilisation citoyenne pour la libération des 283 filles nigérianes enlevées par les terroristes du Boko Haram’’. Arrivée à destination, la motion a été lue par la présidente de l’Association des Organisations Féminines Mme Traoré Nana Sissako devant l’ambassadeur du Nigeria au Mali son excellence Ilia Alli Nuhu Dunuya.

 

Nous organisations de la Société Civile du Mali, composées du Forum des Organisations de la Société Civile de l’Afrique de l’Ouest-Mali (FOSCAO-WACSOF) et des organisations féminines, venons par la présente motion condamner avec énergie, l’enlèvement de plus de 200 filles par le groupe islamique Boko Haram. « Affirmons par cet acte notre soutien indéfectible à la République Fédérale sœur du Nigeria pour le retour sans condition des filles enlevées dans leurs familles respectives et à leurs écoles » souligne-t-elle.

 

Dénonçons avec la dernière rigueur cet acte criminel et lâche perpétué par un groupe terroriste contre les enfants innocentes, a-t-elle indiqué. Avant d’ajouter que la séquestration de ces adolescentes constitue une violation grave de leurs droits fondamentaux et humains dont celui à l’éducation.

 

Nous restons mobilisées et solidaires derrière le Peuple Frère du Nigeria et invitons les chefs d’Etats et de gouvernement de la CEDEAO et de l’Union Africaine à prendre des dispositions urgentes en vue de la libération immédiate de nos filles et à plus de vigilance afin que cette situation ne se reproduise plus jamais non seulement au Nigeria, mais aussi contre d’autres enfants en Afrique a-t-elle pilonné. Demandons au chef de l’Etat et au gouvernement de la République Fédérale du Nigeria d’user de tous les moyens acceptables en vue de la libération sans délai de nos filles qui n’ont que trop souffert conclu-t-elle.

 

L’ambassadeur du Nigeria au Mali son excellence Ilia Alli Nuhu Dunuya a affirmé son indignation et sa désapprobation envers les bandits du Boko Haram. Il a indiqué que le gouvernement de son pays avec l’appui des pays occidentaux libérera très bientôt les filles des mailles des filets du Boko Haram. L’Association des Organisations Féminines du Mali  épris de paix et de justice ne pouvait pas rester en marge de cette action ignoble des bandits qui se camouflent derrière la religion pour mener des actes odieux a martelé Fatoumata Sire Diakité.

Moussa Samba Diallo

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. Je suis fier de la démonstration d'indignation que mon pays à faite contre les agissements des pédophiles et violeurs de la secte barbare et obscurantiste qui se fait vulgairement appeler Boko-haram.Toute fois je suis indigné par l'ineptie,le laxisme et surtout l'incapacité du gouvernement Nigérian à ne pas avoir prévu ce genre d'attaque;il n'était pas utile d'aller chez le féticheur jeteur de cauris pour prévoir qu'une école de filles est une cible privilégiée pour une secte radicaliste qui se défini par son nom qui signifie:""l'enseignement occidentale est un péché"".Dans ce contexte,une école pour fille n'entre elle pas dans son collimateur?

  2. Quelle honte dans le monde islamique en plus de cet enlevent s est ajoute la condamnation a mort d une soudanaise enceinte de 8 mois parceq elle s est convertie au chritianisme

  3. Pour ceux qui l’ignorent! Les enlèvements en Islam n’est pas une activité criminelle, La prise d’otages est HALAL en islam !

    SOURATE 47 VERSET 4. Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés , enchaînez-les solidement. Ensuite, c’est soit la libération gratuite, soit la Rançon, jusqu’à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c’est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d’Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions.

    La raison pour laquelle les musulmans égorgent,tuent,violent,pillent ne tient qu’aux innombrables exemples du plus grand terroriste depuis la nuit des temps:
    Mahomet le carnassier.

    Quelques exemples dans le Coran,le livre satanique et sur lequel tous les égorgeurs musulmans s’inspirent pour pratiquer le terrorisme en vrai sur des vies innocentes..

    • j’aurais bien voulu vous voir, vous madame fatima touré ou votre fille écartelée par des obsédés sexuelles,subissant leurs assauts répétés dans toute les positions imaginables et a tout moment,ensuite j’aurais voulu que vous me faite l’apologie de l’enlèvement des filles et justifiiez votre viol

Comments are closed.