Entreprenariat dans la justice: 20 000 EUR pour les idées novatrices!

0

Environ treize (13) millions FCFA, c’est le montant que l’organisation internationale Hill Innovation Justice va offrir à chaque porteur de projet novateur sur la justice. Pour expliquer le concept aux jeunes diplômés, Impact Hub Bamako, un incubateur d’entreprises, a animé un panel sur la question.

L’appel à candidatures reste ouvert jusqu’au 30 juin prochain. Deux types de candidatures sont admis, a expliqué Alain  Nkurikiye, représentant de Hill Innovation Justice. «Les startups ayant une idée de projet et une équipe peuvent faire une demande de financement dans la catégorie «Appel à Innovation», indique Alain. Aussi, poursuit-il, «les individus n’ayant ni idées d’entreprises ni d’équipe peuvent postuler dans la catégorie « Appel à Talent».

Cette dernière catĂ©gorie s’adresse Ă  des jeunes avec une compĂ©tence particulière et qui souhaitent l’utiliser pour l’accès Ă  la justice Ă  travers l’innovation. Dix candidats seront sĂ©lectionnĂ©s et formĂ©s sur l’innovation. Ils bĂ©nĂ©ficieront d’un accompagnement pour le dĂ©veloppement de leurs idĂ©es. Dans la catĂ©gorie «Appel Ă  Innovation», rien que sur les cinq dernières annĂ©es, Hill Innovation Justice a financĂ© plus de 60 technologies juridiques novatrices.

Dans les locaux d’Impact Hub Bamako, ce mercredi, le public était face à des panelistes expérimentés. Des jeunes maliens qui ont fait leurs armes dans l’entreprenariat. Il s’agit entre autres de Mahamoud Kaba Diakité, fondateur de Prestacom; Moussa Kondo, Accountability Lab; Mohamed Keita, Impact Hub Bamako ou encore Me Mohamed Bouaré du cabinet SATIS Partners.

Spécialiste des questions judiciaires, l’avocat Mohamed Bouaré a fourni des pistes de réflexion aux jeunes diplômés. La justice malienne fait face à de nombreux défis. Et chacun de ces défis constitue, selon lui, une opportunité d’entreprendre. Il a invité, par exemple, les jeunes à se procurer le Programme Décennal de la Justice (PRODEJ). Un document qui, à ses dires, recense plusieurs problèmes de la justice malienne.

Mamadou TOGOLA/Maliweb.net

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here