Éradication de la mendicité à Bamako : La COMADE à l’écoute des acteurs de cette pratique

1

comadeIls étaient nombreux, enfants et mères jumeaux mendiants desdites communes  à prendre d’assaut l’esplanade du Palais de la Culture pour partager avec les responsables du projet les motifs pour lesquels ils sont contraints à se livrer à une telle pratique, qui s’avère  malsaine aux yeux de certaines personnes.

Selon le premier responsable de la COMADE, li s’agit pour les acteurs l’institution de sensibiliser les enfants et mères porteuses de jumeaux qui encombrent nos routes et se livrent à la mendicité, en se faufilant entre les voitures et les engins à deux roues, dans un état on ne peut plus déplorable. Pour lui,  c’est une honte pour le pays de voir des enfants mal habillés, mal chaussés et très sales en train de gêner les gens dans les rues et lieux publics. « C’est pour trouver une solution au phénomène que nous avons décidé de partager avec eux, vrais acteurs de cette pratique », a précisé Amadou Bokar Kétéké.

A en croire Kétéké, il s’agit à proprement parler d’éradiquer cette forme d’exploitation économique des enfants initiée par les uns et les autres, surtout les maîtres coraniques, pour s’enrichir. Avant d’ajouter que d’autant plus que c’est la pauvreté qui est source de ce mal, des projets de réinsertion de ces enfants et mères de jumeaux sont élaborés afin de permettre à ceux qui ont appris un métier de se lancer dans leur activité et ceux qui n’ont aucun qualificatif d’apprendre un métier.

Quant à Moussa Boubou Sissoko, représentant du ministre de la Solidarité, de l’action humanitaire et de la Reconstruction du Nord, la journée est un processus de rencontre, initié et financé par son département en partenariat avec la COMADE, visant à mettre fin au phénomène ostentatoire qui est la mendicité. Et pour réussir cette mission, dira Sissoko, l’accompagnement des communicateurs est inéluctable. Raisons pour laquelle il appelle tous communicateur à les soutenir.

 

Cyrille ADOHOUN

 

PARTAGER

1 commentaire

  1. C’est parceque les gents les donnent de l’argent que le phenomene continue si personne ne leur donne quoi que se soit ca disparaitrat

Comments are closed.