Espace d’échange, d’information des femmes : L’implication des femmes dans le processus électoral passée au crible

0

“Les difficultés du processus électoral en cours  dans notre pays et l’impérieuse nécessité de l’implication des femmes “. Tel était le thème d’une conférence à la quelle, les femmes ont participé massivement. L’arrêt de la révision de la liste électorale a aussi été abordé.  

La ministre Mme Alwata Ichata Sahi

Cet espace d’échange, de contact et d’information est une  occasion qu’il faut prendre au sérieux sinon, elle risque de nous échapper,   déclare la ministre Mme Alwata Ichata Sahi. Les femmes du Mali ont toujours été à l’origine de tous les  rassemblements depuis la nuit des temps. Elles sont au cœur de toutes les questions liées au développement dans notre pays, soutient Mme Alwata Ichata Sahi.

La directrice pays de l’Onu femmes, Rachelle Mia Djangoné, a invité ses sœurs à aller vers la mobilisation : ” c’est ensemble,  main dans la main que nous pouvons aller plus loin” dira- t- elle.

Dans le vif du sujet, le conférencier Moussa Amion Guido, a expliqué le processus électoral au Mali, les conditions  qu’il faut remplir pour être un électeur et celles qu’il faut pour être candidat. La présidente de la Cafo, Mme Oumou Touré, dira que les femmes à travers cet espace sont dans un cadre qui les oblige à parler d’élection. Elles ignorent non seulement beaucoup de réalités mais elles veulent comprendre les raisons de l’arrêt de la liste électorale. Malgré la crise du moment, la loi autorise que la révision de la liste électorale continue  jusqu’au 15 décembre prochain. ” Alors,  je souhaiterai que nous soyons informés du déroulement du processus électoral. Aussi, qu’ils nous disent pourquoi, les travaux ont été arrêtés. Nous ne sommes pas seulement des simples électeurs mais aussi des décideurs”  a indiqué la présidente de la CAFO.

Elle a par ailleurs expliqué les difficultés  liées  au processus électoral. Des femmes à la veille des élections se rendent compte que leurs noms ne  figurent pas sur la liste. Aussi, le problème de doublons a été évoqué.

F. Mah Thiam KONE

PARTAGER