Face au risque d’un islamisme rampant : L’AMACI initie une réflexion sur les valeurs antéislamiques

4

L’association malienne pour la concorde, l’éducation et la culture islamique a initié le weekend dernier une réflexion sur les valeurs antéislamiques. Ce thème est d’actualité d’autant plus qu’il coïncide dans notre pays avec la guerre que  l’armée malienne et ses alliés mènent contre des groupes terroristes au nord. Le prédicateur Yacoub Doucouré homme de culture et auteur de plusieurs œuvres islamiques a sensibilisé les participants sur les valeurs fondamentales de l’islam.

Le président de l’association malienne pour la concorde, l’éducation et la culture islamique, Mohamed Maki Ba

Le conférencier a déploré la très forte rivalité  entretenue entre les musulmans de par le monde. Cette rivalité se caractérise le plus souvent  par l’émergence de courants religieux et de sectes.

Lesquels sont porteurs d’une idéologie  qui tranche avec les fondements de l’islam et qui souvent font l’apologie du terrorisme, a déploré Yacoub Doucouré.  La profession de foi est la clé qui nous fait pénétrer dans l’univers de Dieu. Il ne saurait en être autrement, déclare le conférencier visiblement très remonté contre les marchands d’illusion qui assujettissent tout un peuple à l’application cruelle de la charia.

Il est fort regrettable que des gens venus de nulle part veuillent bien forcer une communauté de surcroit musulmane à l’application de la charia ” indique Yacoub Doucouré. Qui précise que l’islam n’est pas une religion de terreur encore moins de répression. Le Coran est la parole divine révélée au prophète Mohamed (psl).  Il nous enseigne les bonnes mœurs et nous met en garde contre la tentation. Il  est interdit  à toute personne de recourir à des méthodes scrupuleuses,  piller et  tuer sans discernement tout ce qui lui passe sous la main. Ce comportement n’est pas de la religion révélée par le prophète, a précisé le conférencier.

Le président de l’association malienne pour la concorde, l’éducation et la culture islamique Mohamed Maki Ba mettra l’accent sur le caractère pacifique de l’islam. L’Islam n’est  pas la violence  et  refuse d’ailleurs d’être propagée par la force a indiqué Mohamed Maki Ba.  C’est pourquoi au sein de notre association, on s’efforce toujours de sensibiliser les fidèles sur les valeurs fondatrices de l’islam. Il s’agit pour nous à travers les conférences de conforter la culture islamique et d’orienter les uns, les autres vers l’islam authentique dénoué d’extrémisme et de fondamentalisme religieux, a conclu Maki Ba.

Abdoulaye DIARRA

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. Il est évident que tous ces pays ou certains de leurs ressortissants (Qatar, Tunisie, Algérie, Mauritanie, Egypte, etc.), ne font que dévoyer, ‘’sataniser’’ l’islam et les arabes dans leur aveuglement à associer ISLAM, ARABITE, TARGUITE ET TERRORISME. COMMENT PEUT-ON VOLONTAIREMENT, PUBLIQUEMENT, SOUTENIR QUE LES FLAGELLATIONS, LAPIDATIONS, VOLS, VIOLS, ASSASSINATS, ENLEVEMENTS, TRAFICS DE DROGUES ET D’ARMES SONT LE FAIT DE PARFAITS MUSULMANS?

  2. Salut douc.personne ne vous force à la chariat qui est la seule voie qui mène à Allah,si vous désirez sa rencontre.il est dit:
    *Islam sans chariat est prévacarité
    *La législation islamique abroge toute autre législation
    *La revelation Qu’ranique abroge tout autre livre
    *La prophétie Mouhamédienne abroge tte autre prophétie
    *La religion aux yeux d’Allah est l’islam et Allah dit qu’Il se passe des mondes.Quiconque croit va à son avantage et quiconque mécroit va à sa ruine.
    *Quand les gens ne se recommandent pas le bien et ne s’interdisent pas le mal Allah enverra une calamité qui n’épargnera personne.
    *Ne prenez pas de confidents parmi les infidèles ctre les croyants.
    qu’Allah nous guide.salam

Comments are closed.