Fédération pour la paix universelle/Mali : Qui veut abattre Parfait Dena ?

0
Fédération pour la paix universelle/Mali : Qui veut abattre Parfait Dena ?

La Fédération pour la paix universelle, section Mali, est une référence dans la sous-région. Elle fait en effet partie des rares organisations qui mènent régulièrement leurs activités. Mais seulement, au Mali, quand certaines personnes n’ont pas quelque chose à dire, elles essayent de salir ou de monter des mensonges, sommes-nous tentés de dire, au regard de la campagne d’intoxication menée depuis un certain temps contre Parfait Dena, Secrétaire général de la Fédération pour la paix universelle, section malienne.

 

En effet, nous avons mille et une preuves que l’antenne malienne de la Fédération pour la paix universelle (FPU) travaille correctement et que son Secrétaire général est un homme simple et intègre qui n’entre pas dans des affaires louches, comme ceux qui ont des ambitions cachées et qui pensent que le Mali leur appartient.

 

En tout cas, cela fait des années que Parfait Dena mène ses activités de façon désintéressée, en essayant d’évoluer dans tous les milieux et en travaillant pour la paix des cœurs, des esprits, et dans les familles. Maintenant que son travail commence à porter ses fruits, on lui fait porter le chapeau d’escroc. Ce n’est pas aujourd’hui que la Fédération décerne le titre d’ambassadeur pour la paix universelle. Ce titre ne se donne pas comme du petit pain. Si tel était le cas, le Mali se retrouverait avec des centaines de récipiendaires.

 

Les ambassadeurs pour la paix universelle au Mali sont connus. Il s’agit de Chérif Ousmane Madani Haïdara ; de l’ancien président de la République, Professeur Dioncounda Traoré ; de Soufi Bilal ; du président de la Cour constitutionnelle, Manassa Danioko, et récemment, de Bakary Togola. Ceux que les gens ne savent pas, Parfait Dena n’a jamais pris de l’argent pour décerner ce titre à des Maliens. Pour preuve, en décembre 2015, en marge de la 10ème Rencontre des Soufis à Magdah au Maroc, c’est le même Parfait Dena qui a remis le titre d’ambassadeur pour la paix universelle au Sheik Sidi Hamza, grand Sheik de la Qadria Boutchiha du Maroc et à son fils, devant plus de 30 000 personnes. C’est l’antenne de la Fédération malienne de la paix universelle qui a posé cet acte. Nous étions présents avec Parfait Dena.

 

Le Secrétaire général de la section malienne de la Fédération pour la paix universelle n’est donc pas un escroc. Si tel était le cas, nous aurions pu le découvrir et le dénoncer, parce qu’il est de tous temps avec notre beau-père, Mahamane Haïdara de Tombouctou. Dieu seul sait comment ils travaillent ensemble. Nous avons vu Parfait Dena dans les rencontres avec Chérif Ousmane Madani Haïdara, à Tamani, à Bamako et dans certaines villes du Mali. Il travaille honnêtement. Ceux pour qui tout est argent, pensent que rien ne peut se faire sans argent, ou qu’on ne peut rien avoir sans mettre la main à la poche. Ils échoueront dans leur tentative de déstabilisation de Parfait Dena, et feraient mieux de travailler pour mériter le titre d’ambassadeur pour la paix universelle : ça se mérite, ça ne se paye pas. À moins qu’ils nous disent là où ça se vend, mais pas avec Parfait Dena.

 

En guise de rappel, la mission d’un ambassadeur pour la paix consiste en la recherche permanente de la paix au sein d’une communauté, quelle que soit sa taille, en vue de promouvoir l’harmonie et la paix entre les personnes de différents horizons qui y vivent. Il est au-dessus des barrières humaines, dévoué à l’idéal d’une famille universelle où règnent l’harmonie, la coopération et la coprospérité. L’ambassadeur de la paix est un corps des volontaires permanents pour la paix et le développement. Il  cherche toujours à réconcilier et à unir ceux qui sont divisés, en vue de construire une paix durable.

 

C’est dans cette quête que la Fédération pour la paix universelle (FPU) a créé plusieurs organisations, dont l’Académie des professeurs pour la paix mondiale, la Fédération des femmes pour la paix mondiale, la Fédération des jeunes pour la paix mondiale, la Fédération interreligieuse et internationale pour la paix mondiale et l’Association des médias pour la paix mondiale. Ce titre honorifique d’ambassadeur pour la paix est décerné aux personnes, à travers le monde, dont le mode de vie constitue un exemple de l’idéal de vivre pour les autres.

 

L’initiative «Ambassadeur pour la paix» est née en 2001 à New York, au siège de l’Onu, lors d’une assemblée générale des leaders de 135 pays du monde.

Kassim TRAORE

 

PARTAGER