Festival Maouloud 2012 à Bamako : La communauté Soufi déjà en fête

0
0

La naissance et le baptême du prophète Mohamed PSL se fêtent chaque année dans le monde par la Houma islamique. Au Mali,  le guide spirituel des soufis, Cheick Soufi Bilal Diallo et toute sa communauté, comme les années précédentes,  célèbreront cette fête dénommée «Festival Maouloud» dans l’ACI 2000, derrière la Bibliothèque nationale.


Comme à l’accoutumée, le guide spirituel des soufis du Mali, Cheick Soufi Bilal Diallo, et toute sa communauté, ont procédé à une prière collective du premier vendredi du mois de Maouloud. Selon le guide lui-même, le premier vendredi de ce mois réserve beaucoup de secrets. A noter que lors de cette séance de prière du premier vendredi du mois de Maouloud, le guide spirituel des Ansars, Chérif Ousmane Madani Haïdara, était l’invité spécial de la communauté des soufis du Mali. Cet acte est juste une histoire pour montrer l’unité et la fraternité entre les deux guides. Cette  invitation rentre dans le cadre des manifestations du festival Maouloud pour prier et implorer le tout puissant Allah pour la paix dans le monde et singulièrement au nord de notre pays, sans oublier la bonne tenue des élections à venir.


Le  guide Chérif Ousmane Madani Haïdara se dit content pour le geste des soufis, avant de manifester toute sa solidarité et son estime à son frère et ami le guide des soufis Bilal Diallo.  Force est de rappeler que l’honneur a été donné à Haïdara de réciter la fatiya. 
Après la prière du vendredi, c’est Mme Keïta Mafi Keïta, la femme de notre célèbre et international artiste Salif Keïta, qui a reçu l’honneur d’être la marraine d’une série de cantiques pour adorer Dieu dans sa miséricorde.     


Le «festival Maouloud» édition 2012, aura plusieurs activités. Au programme il y a notamment deux grands prêches, prévus respectivement pour le jour de la naissance et celui du baptême. Ils seront animés par d’éminents prêcheurs et le guide spirituel Cheick Soufi Bilal Diallo. Mais en dehors de ces prêches, il est prévu d’autres activités  de ce  même «festival de Maouloud», comme la course de chevaux, les compétitions de football, des cantiques durant tout le festival, des concours de lecture du Saint coran, des conférences-débats et une kermesse  pour les enfants.


Il est aussi nécessaire de noter qu’il y aura une forte mobilisation des Maliens et Maliennes avec les différentes Zawiyas de l’intérieur comme de l’extérieur de Bamako et aussi de la sous-région comme la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso, le Sénégal, le Togo. De fortes délégations des Etats-Unis, de la Suisse, de la France et de l’Angleterre sont attendues pour cette édition de 2012.
Il faut aussi rappeler que lors des précédentes éditions, nous avions noté la présence de

nombreux comédiens et artistes de la Côte d’Ivoire comme Ben et Dosso, du feuilleton ‘‘Ma Famille’’ Sanata et Alima, Souké et Sidiki du Burkina Faso, Abdoulaye Diabaté et le jeune Souleymane Diarra et beaucoup d’autres groupes de cantique du pays qui ont souvent tenu les festivaliers en halène avec des chants et pièces de théâtre en rapport avec la religion musulmane.


Il est aussi nécessaire de rappeler que durant le festival, un dispositif sécuritaire  de grande envergure est mis en place par les organisateurs pour sécuriser les festivaliers et leurs biens.


Cet homme de foi, ouvert et sensible aux réalités de nos valeurs, Cheick Soufi Bilal Diallo qui  n’est plus à présenter aujourd’hui, nous fera savoir  que le soufisme aujourd’hui est au-delà de l’intelligible de l’homme ordinaire. Selon lui toujours, le monde évolue d’une manière étonnante et qu’il y a de la diversité culturelle, que ce soit au sein de la religion musulmane ou en dehors. Il dira également que, quelles que soient nos diversités religieuses, il nous faut vivre dans la paix. Nous ne pouvons pas vivre dans la paix, sans pour autant accepter et aimer nos prochains, a-t-il conclu.
Seydou Oumar N’DIAYE

Festival international et forum de Kayes Médine
L’ouverture officielle prévue pour le 8 février

Le forum tant attendu à Kayes Médine, qui sera organisé dans la commune de HawaDembaya, s’approche à grands pas. Il se tiendra en marge du Festival international Kayes Médine prévu du 9 au 12 février 2012. Le  forum, quant à lui, s’ouvrira le 8 février et s’étalera sur deux jours.

Dans l’optique d’une bonne organisation de ce forum qui se fera en marge du festival international de Kayes Médine, deux commissions ont été mises en place. Une première pour les aspects organisationnels et logistiques et une deuxième qui aura la lourde tache d’élaborer des documents de communication.


Il est à noter qu’après l’ouverture, les participants se mettront au travail dans la journée du 8 février qui sera consacrée, d’abord, à la présentation des caractéristiques socio-économiques de la commune, dans sa diversité, en mettant l’accent sur les opportunités, les contraintes, les potentialités et les menaces. Ensuite il sera procédé à la présentation des tableaux synoptiques portant sur la gouvernance locale de la commune et l’ouverture des débats pour le reste de la journée du 8 février. Il faut alors attendre la journée du 10 février pour la poursuite des travaux autour de deux thèmes, à savoir la problématique de la mobilisation et la gestion des ressources (financières et foncières) face à l’urbanisation offensive de la commune urbaine de Kayes.
Faut-il cependant rappeler que ces travaux en atelier seront précédés de trois exposés : celui du Service des domaines de l’Etat sur les questions foncières, un autre de la Direction régionale des Impôts sur la fiscalité et celui de l’Office malien du tourisme et de l’hôtellerie (Omatho) sur le développement du tourisme et de l’artisanat dans la commune.


Le deuxième est thème relatif à la gouvernance locale et la participation des fils de la commune au processus de développement locale. A ce niveau, les participants passeront en revue les difficultés de fonctionnement des Comités de gestion sectoriels des infrastructures socioéconomiques et des Commissions communales de travail. Une restitution des travaux de groupes sera faite après la prière du vendredi, suivie des recommandations du forum et d’un dispositif de suivi de ces recommandations.
Il est alors nécessaire de rappeler que la journée du 9 février est entièrement dédiée à l’ouverture du festival qui sera festive, conformément au programme concocté par les organisateurs.
Ibrahim. M.GUEYE          

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.