Fête de l’indépendance : Les maliens du Gabon fêtent dans l’unité et la cohésion

2

Le 22 septembre, date de l’accession du Mali à la souveraineté internationale, a été commémoré dans l’unité et la cohésion à l’Ambassade du Mali à Libreville. Et la communauté malienne était venue assister massivement à cette fête de la liberté, qui s’est terminée par un match de football organisé par la coordination des Jeunes.

Les maliens du Gabon fêtent dans l'unité et la cohésion Les maliens, vivant au Gabon, étaient venus très nombreux à la Chancellerie de l’Ambassade à Libreville, pour assister, avec joie et enthousiasme, à la célébration de la fête de l’indépendance du Mali. Le 54é anniversaire de notre indépendance a été commémoré dans la simplicité, sous le signe de la paix et de la réconciliation. Il n’y a pas eu d’invités officiels, à part la communauté malienne.

 

Il y avait, entre autres, les membres du Conseil des maliens du Gabon (CO.MA.GA), des opérateurs économiques, des hommes d’affaires et des cadres maliens, composés essentiellement des enseignants, des pharmaciens et des médecins.

 

La représentation diplomatique n’a ménagé aucun effort pour la réussite de cette retrouvaille fraternelle afin de renforcer l’unité et la cohésion au sein de la communauté malienne. La fête, faut-il le souligner, avait déjà commencé le samedi 20 septembre les enfants à la Chancellerie. L’ambassadeur, Diadjé Yacouba Dagnoko, un homme dévoué à la cause commune, avait initié un exercice pédagogique appréciable et très instructif, qui consistait à donner aux enfants des ” questions-réponses ” sur le Mali, sur son histoire politique. Et on a l’impression que les adolescents, qui étaient dans une atmosphère de joie et d’émulation, suivaient un” cours d’instruction civique et éducative “.Ce qui donne de l’amour et du patriotisme aux futures cadres de la République.

 

La fête proprement dite a eu lieu le 22 septembre 2014. Les élevés maliens du prytanée militaire, qui apprennent le culte des valeurs militaires pour la défense de la patrie, étaient présents et avaient procédé à la montée du drapeau avant le mot de circonstance de l’Ambassadeur. Apres avoir remercié les uns et les autres pour leur comportement honorable, malgré quelques imperfections , le représentant du chef de l’Etat a invité ses compatriotes au respect des lois et règlements du pays d’accueil avant de leur expliquer la situation du Mali et celle du nord en particulier, rappelant l’attachement du gouvernement de la République à l’unité nationale, à la sauvegarde de l’intégrité du territoire, au caractère républicain et à la laïcité de l’Etat. La fête s’est terminée par un match de football organisé par la coordination des Jeunes. Cette finale tant attendue, s’est soldée par la victoire du FC Benkandi face au FC La peyrie(9-8), après un match nul pendant le temps règlementaire (2-2), au stade de Nzeng-Ayong, dans le 6é Arrondissement de Libreville, en présence de l’Ambassadeur, accompagné de ses conseillers et le premier vice-président du CO.MA.GA, M. Madikandia Diawara. Pour promouvoir l’unité et la solidarité au sein de la diaspora malienne, les Jeunes se sont investis activement, avec amour et patriotisme, dans l’organisation d’un championnat de football dénommé ” Coupe du 22 septembre ” qui avait débuté le 2 juin dernier. ” Ce tournoi de football a renforcé l’ambiance, l’amour et la solidarité entre les jeunes, qui ne se connaissaient pas “, a reconnu Daouda Camara, le secrétaire à l’information et à la communication.

 

Rassemblés à l’Ambassade à Libreville, dans le cadre de la commémoration des 54 ans d’indépendance du Mali, nos compatriotes ont fêté dans l’unité et la cohésion, une façon de démontrer que la République du Mali demeure une et indivisible et de dire non à la partition de leur pays.

Moussa DANIOKO, Correspondant à Libreville

 

 

Coordination des jeunes maliens du Gabon :

Grande retrouvaille et de remerciements après les fêtes de l’indépendance et la tabaski

Coordination des jeunes maliens du Gabon
Mamadou Waly Diawara, secretaire à la solidarité, Madikandia Diawara 1er vice président, Adama Coulibaly 2è conseiller, Drissa Mallé , Garba Fofana, president coordination des jeunes

La Coordination des Jeunes Maliens du Gabon, après la finale de la coupe de l’indépendance, a organisé une cérémonie de retrouvaille et de remerciements à la Chancellerie de l’Ambassade du Mali à Libreville le 13octobre 2014.Il y avait de nombreux invités parmi lesquels le personnel diplomatique de l’Ambassade et des membres du Conseil des Maliens du Gabon.

La Coordination des Jeunes Maliens du Gabon, un cadre de concertation, d’entraide et de solidarité, a invité les maliens à une rencontre de reconnaissance et de remerciements lundi 13 octobre dernier à la Chancellerie de l’Ambassade du Mali à Libreville. En plus des membres du CO.MA.GA, du personnel diplomatique de l’Ambassade et d’autres compatriotes, elle a convié 5 joueurs par équipe ayant participé au tournoi de football, dans le cadre de la coupe du 22 septembre. Une équipe parmi les 16, faut- il le rappeler, l’Union sportive de Libreville, a été sanctionnée pour indiscipline pour une période de deux ans et n’a pas été invitée.

 

Ayant perdu deux fois successivement, elle avait boycotté son 3e match, n’ayant pas respecté ainsi l’esprit sportif. Cette rencontre entre maliens à l’Ambassade était bien prévue après la finale de la coupe de l’indépendance, pour remercier tous ceux qui ont accompagné les jeunes tout au long de ce championnat. Le don d’Airtel Gabon est venu en appui et a renforcé la capacité d’organisation de la fête de retrouvaille. Pour rappel, cette entreprise ” citoyenne ” avait remis à la communauté malienne à la veille de la fête de l’Aid El Kébir, un don composé, entre autres, de deux moutons et de dix sacs de riz de 25 kilos que le président Sylla a laissés à la disposition des jeunes. Ces derniers, au nom des valeurs de partage et de solidarité, ont convié les maliens à la Chancellerie.

 

Par ailleurs, le 1er vice-président du CO.MA.GA, M. Madikandia Diawara, représentant le président Sylla, après avoir remercié les jeunes et salué la réussite et la qualité de l’événement, a invité ces derniers à l’unité, la cohésion et la solidarité. Pour lui, l’initiative des jeunes, de rassembler les maliens pour qu’ils se connaissent davantage, est très salutaire et à encourager. Il a aussi rappelé à l’assistance que c’est le règlement du football qui a été appliqué, concernant les sanctions contre l’Union sportive de Libreville, qui s’était très ” mal comportée “. M. Diawara n’a pas surtout oublié de remercier le personnel diplomatique qui, selon l’avis de nombreux compatriotes, est toujours à l’écoute de la diaspora malienne du Gabon, pour sa présence à la fête des jeunes.M. Daouda Camara, le secrétaire à l’information et à la communication, dans son intervention, a invité les jeunes hésitants à adhérer à la Coordination dont l’objectif est d’aider les jeunes à résoudre les problèmes auxquels ils sont confrontés. ” La C.J.M.G est une association apolitique, sans distinction d’origine régionale, ethnique, religieuse et de profession “, a- il souligné. Il a exprimé toute sa gratitude à tous ceux qui sont venus à cette fête tant attendue.

 

M. Mahamadou Diagouraga, le secrétaire aux affaires extérieures, pour sa part, se dit très heureux après la réussite du championnat de football et celle de cette retrouvaille conviviale. “Toutes les huit régions du Mali et du district de Bamako sont représentées ici aujourd’hui. C’est pour dire que nous défendons aussi l’indivisibilité du Mali, le caractère républicain et laïc de l’Etat“, a-t- il dit.

 

Moussa DANIOKO, depuis Libreville

 

 

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. @ Moussa DANIOKO. I ni sèkè i fan nié numukè kamaringo.Allah moun na saly siyala. 😉

Comments are closed.