Feux tricolores à base d’énergie solaire : Le coup d’essai a été un coup d’échec

6

Depuis des mois, les autorités en charge de la sécurité routière, à travers une structure privée de la place, veulent mettre en pratique les feux tricolores à base d’énergie solaire dans la capitale avant de transporter la trouvaille vers les capitales régionales.
feux tricoloresEn effet, plus qu’un simple essai qui avait pourtant été applaudi par les usagers de la route, ces feux tricolores qui fonctionnent à base d’énergie solaire ne répondraient plus aux attentes des  populations et des autorités de régulation de la circulation routière. Et pour cause : la plupart de ces feux ne fonctionnent plus de nos jours. Ce qui, à certaines heures, provoque du coup des embouteillages monstres sur les grandes artères de la capitale. Aussi, de nombreux usagers de la route réclament les premières qualités de feux car ce coup d’essai s’est lamentablement transformé en échec. Et l’on s’en rend compte en faisant un tour dans la capitale.
Sur l’Avenue OUA, au niveau de la maire de la commune VI du district, le feu a été placé en décembre dernier. Mais il n’a fait  que quelques trois mois de service et il est actuellement endommagé pour des raisons que seule l’entreprise promotrice connait. Le feu de la Cité UNICEF est également abimé : ce qui rend la circulation difficile à ce niveau tant qu’un agent de police n’intervient pas pour y réguler la circulation. Par ailleurs, du fait de vouloir rythmer la circulation routière de Bamako avec cette nouvelle qualité de feux tricolores, circuler dans la capitale est devenu un parcours du combattant car l’expérimentation de ces feux à base d’énergie solaire a tourné en échec. Qu’en dit donc l’entreprise qui a fourni ces feux tricolores à l’Etat malien ? Et où sont les agents de la CCR qui doivent régler la circulation avant qu’une solution ne soit trouvée à cet échec ? En attendant, les usagers de la route ne parviennent pas à comprendre l’absence d’agents de police à ces endroits de rupture des feux tricolores.
Serge Lath

PARTAGER

6 COMMENTAIRES

  1. C’est par ce que la mairie du district n’a pas honorée ces engagement vis à vis des fournisseurs. Faux journaliste renseignes toi et bouquiner beaucoup.

  2. Essayer encore et chercher la raison ailleurs. Les paneaux solaires peuvent tres bien alimenter les tricolores et ca marche bien. Venez voir le New Jersey. A chaque fois que je visite cet Etat, je ne fais que penser a realiser le projet du genre au Mali mais je me suis toujours demande comment faire pour securiser les paneaux qu’on risque de voler?

  3. Serge Lath
    Je suis vraiment déçu de toi en tant que journaliste donne toi la peine de faire des recherches. La mairie du district n’arrive pas à payer le <> comme tu le surnomme.
    Abrouti que tu es avec cette information essai de faire une parution digne d’un vrai journaliste.

Comments are closed.