Forum des organisations de la société civile : Mamadou Diabaté devient le nouveau président

0

A l’issue de la 2eme Assemblée ordinaire du Forum des organisations de la société civile du Mali, tenue du 19 au 21 octobre 2012, dans la salle de conférence du Gouvernorat du District de Bamako, Mamadou Diabaté est devenu le nouveau Président de l’organisation faitière de la société civile au Mali.

Mamadou Diabaté

Adama Diakité de la Fédération national des personnes  handicapées du Mali  n’est plus le Président du Forum des organisations de la société civile. Le 21 octobre 2012, à l’issue d’une élection à laquelle il n’était pas candidat, il a passé le témoin à Mamadou Diabaté, qui devient du coup le troisième Président élu dans la vie du Forum des organisations de la société civile du Mali. Pendant sa présidence du Forum des organisations de la société civile, ce dernier sera secondé par Malamine Coulibaly  de la Coordination nationale des organisations paysannes (CNOP). Adama Diakité, deuxième Président du Forum des organisations de la société civile, Hamidou Diarra, Premier Président du Forum des organisations de la société civile et Mme Haoussa Dicko sont désormais les membres de la Commission de surveillance. Et, comme il fallait s’y attendre en pareille circonstance Adama Diakité, Président sortant a fait un discours bilan. Selon lui, le Forum des OSC, composé d’organisations fortes avec des leaders expérimentés, malgré sa jeunesse a joué pleinement sa participation en ce qui concerne la recherche de solutions des grandes crises qui continuent de secouer notre pays. Selon lui très tôt, le Forum des OSC a sonné l’alarme par rapport au choix d’un fichier électoral biométrique pour lequel  les partenaires techniques et financiers ont investi beaucoup d’argent. Il a aussi rappelé que le Forum des OSC a été un membre actif du Groupe d’experts pour la réflexion sur la révision du fichier électoral et dans la commission de relecture de la loi électorale. Il s’est ensuite étendu sur une longue liste d’actions de renforcement de la visibilité et de la viabilité opérationnelle du Forum des OSC. « Nous  sommes assez fiers du travail fait, mais nous reconnaissons aussi que nous avions souvent commis des erreurs dans certains de nos jugements et dans certains des actes que nous avions posés », a-t-il déclaré. Avant d’engager le bureau sortant dont il était le Président, à continuer a s’employer auprès de la nouvelle équipe qui préside le Forum des OSC. Il  a souhaité que le Forum des OSC demeure un exemple et une référence en termes de bonne gouvernance, de recevabilité, de transparence et surtout de veille citoyenne et de propositions d’alternatives.

Assane Koné

PARTAGER