Forum international des Femmes de la Tariqa Tijaniya : Bamako abritera les assises les 3 et 4 Décembre 2016

2

Le Bureau exécutif du Conseil Fédéral National des Adeptes de la Tariqa Tijaniya du Mali (Confenat-Mali) était face à la presse le jeudi 17 novembre dans les locaux de son siège sis à l’ACI.2000, près du Haut Conseil Islamqiue, pour informer les médias, de la tenue prochaine du forum international des femmes de la Tariqa Tijaniya au Palais de la Culture. Ces assises sont annoncées pour les 3 et 4 décembre 2016.

Animée par le Président du Confenat-Mali, Thierno Hady Thiam, en présence de son Secrétaire général, Alhousseyni Diakité, de la Chargée du Genre du Confenat-Mali, Nana Haidara, cette conférence a pour thème « Rôle de la femme de la Tariqa Tijaniya et son impact dans la paix sociale ».

L’objectif principal est de regrouper les femmes Tijani du Mali, de la sous-région, de les organiser, afin que dans le cadre de la Tariya Tijaniya, elles partagent leurs expériences, prennent des initiatives et se mobilisent pour apporter leur soutien à la restauration de la paix et de la cohésion au Mali, en Afrique et dans le monde.

Ce forum permettra en plus aux femmes de mieux appréhender la pratique de leur confrérie afin de contribuer à l’instauration d’un climat de paix durable entre tous les musulmans et musulmanes du monde, de partager leurs expériences avec celles des autres pays etc.

Rappelons d’abord que le Confenat-Mali, crée en 2011, est une association religieuse composée de 47 membres, à but non lucratif, ayant pour objectif principal,de fédérer tous les Soufis et de contribuer au renforcement des rapports de compréhension entre tous les musulmans en particulier et à la planification du climat social en général. Ses moyens d’action sont l’éducation, la formation et l’information.

Ce forum est une expression de la volonté du Confenat-Mali de créer les conditions d’une libre expression des femmes Tijaniya, de leur permettre de partager leurs expéreinces et leurs rôles en tant que femmes Tijani dans le développement de laTariqa.

Aux dires du Secrétaire général du Confenat-Mali, ce forum regroupera les femmes Tijani du Mali, de la sous-région et celles du reste du monde.La Première Dame est désignée comme marraine de l’évènement.

Selon la Chagée du genre, il est prévu pendant les deux jours, de parler de la Tariqa Tjaniya, sa propagation, sa définition au Mali, son fondateur, sa vie. Il sera question de parler aussi du rôle et de la place de la femme dans laTariqa Tijani : comment souder les femmes Tijani avec leurs homologues de la sous-région et du reste du monde ? Il sera en plus, question d’autonomisation des femmes de la Tijaniya, a laissé entendre Nana Yaya Haidara.

Dans la montée du terrorisme dira t-elle, la femme constitue la première cible.Car le terrorisme touche à sa dignité, à son moral. En répondant à certaines questions posées, le Président du Confenat-Mali a rappelé certaines activités menées par son association, notamment l’organisation d’une conférence internationale sur la Tijaniya, avec 52 Califes de l’intérieur du Mali, des actions de conciliation pour la lutte contre le terrorisme, la sensibilisation des femmes sur leur rôle et place dans la lutte contre le terrorisme. S’y ajoutent l’organisation de la Zifa au CICB, c’est-à-dire, une grande prière suivie de la présentation des bénédictions, l’appel à plus de 50 Califes pour savoir pourquoi notre pays est tombé dans le gouffre, a expliqué le Président Thiam.

Il dira en outre, que les recommandations, qui seront proposées à l’issue des travaux, seront acheminées chez le Président de la République du Mali, Ibrahim Boubacar Keita, sur la table aussi de ses homologues de la sous-région, a t-il ajouté.

Adama Bamba

 

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. REGARGEDEZ SEULEMENT CETTE GUEULE DE CE THIERNO HADI THIAM

    RIEN QUE DU ABRA CADABRA…CES TRUANDS ET MALHONNETES QUI SE SERVENT DU PEUPLE ET QUI NOUS AMENENT DROIT A L’ ESCLAVAGE ET SOUMISSION PUIS DISPARUTION TOTALE DE NOS CULTURES ET DEVENIR

  2. les femmes doivent bien savoir que leurs comportements et actes peuvent rendre tout un peuple heureux braves ou malheureux esclavagive.

    LA RELIGION D’ AUTRUI N’ EST POINT LE CHEMIN DE FORMER UN HOMME QUI DEFENDRAI SA TERRE

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here