Fousseyni Haïdara dit Ben, « l’homme aux multiples casquettes »

6

Ben, comme l’appellent les intimes, Fousseyni Haïdara est un enseignant à la retraite et un homme de culture. Sa « belle plume » et sa culture générale font de lui aujourd’hui l’un des meilleurs maîtres de cérémonie de la région de Kayes et du Mali en général. Né en 1948 à Grand Bassam en Côte D’ivoire où il a fait toutes ses études primaires et secondaires, « Ben » décide très tôt de retourner au bercail (Mali) pour suivre son rêve d’enfance : être enseignant.

FousseyniC’est ainsi qu’il décrocha son premier diplôme au Centre Pédagogique Régional (CPR) de Sevaré (Mopti) en 1966. Il a été affecté à Kayes en septembre 1967 pour occuper ses premières fonctions en tant qu’enseignant avant de passer son Certificat d’Aptitude Professionnelle (CAP) en 1971. Il a servi en tant qu’enseignant un peu partout dans le cercle de Kayes (Sero, Ambidédi, Diamou, Ville de Kayes etc.). Il fut le plus jeune directeur d’école de la ville de Kayes dans les années 1970 et 1980. Son amour pour l’art et la culture est sans faille. Ben a écrit et continue toujours d’écrire des pièces de théâtre à « main levée ». Il fut directeur de la troupe artistique et culturelle de Kayes et a eu la chance de la conduire pour la 1ère fois à Selibaby (Mauritanie). Il fut secrétaire administratif de l’Union Nationale des jeunes du Mali –Section de Kayes (UNJM). Il a été le 1er Directeur du Centre d’accueil de la jeunesse de Kayes. Ben fut aussi conseiller pédagogique au CAP Rive Droite de Kayes (Centre d’Animation Pédagogique). Outre ses activités culturelles, M. Haidara occupa le poste de secrétaire général de la Ligue de Volleyball et membre du comité directeur du Sigui de Kayes.

 

Dans la politique, « Ben »   a milité dans plusieurs partis politiques notamment le RDP, parti de Almamy Sylla à l’époque, ensuite ADEMA/PASJ, le RPM etc. Mais selon lui, pour des convenances personnelles et des visions différentes il a abandonné la sphère politique pour continuer dans le monde de la culture. Il est l’un des pères fondateurs de la Semaine de l’Amitié et de la Fraternité (SAFRA) qui regroupe le Mali, la Mauritanie, le Sénégal, la Guinée Conakry, La Guinée Bissau et la Gambie. Après plus de 10 ans de bons et loyaux services au sein de la SAFRA en tant que Président, Ben, cède volontiers ce poste pour devenir le Secrétaire général du Bureau International de cet instrument privilégié de rapprochement des peuples de la sous région.

 

Tout le monde se rappelle de la « Belle plume » de Ben, il a écrit dans beaucoup de journaux à Kayes (Felou Express, Le Kayesien et d’autres presses). Il fut également correspondant de presse de Kayes et actuellement collaborateur extérieur de l’Office Radio Télévision du Mali (ORTM) il est aujourd’hui un des meilleurs maîtres de cérémonie de Kayes.

 

Ben aime la lecture et les voyages .

Fousseyni Haïdara dit Ben, est un homme de commerce facile, simple, courtois, Ben ne fait pas de distinction entre les individus, il est l’ami de tous, l’égal de chacun, un monument de culture très apprécié dans tous les pays membres de la SAFRA. Ben est une chance pour la région  affirme le professeur Niane, qui l’a connu depuis une trentaine d’années.

Boubacar Niane

 

PARTAGER

6 COMMENTAIRES

  1. Je connais bien cet homme pour avoir joué dans une de ses pièces à Kayes.Il a beaucoup vieilli sur cette photo. La nation doit lui reconnaître son mérite. Mais malheureusement sur un tout autre plan c’est le plus mauvais chef de famille jamais rencontré. Allez-y savoir.

  2. Je connais bien cet homme pour avoir joué dans une de ses pièces à Kayes. Il a beaucoup vieilli sur la photo.La Nation doit lui reconnaître son mérite. Mais malheureusement sur un tout autre plan c’est le plus mauvais chef de famille jamais rencontré. Allez-y savoir.

  3. J’ai connu cet homme lors d’une de mes missions ds la soues region ,et il conduisait une delegation de la SAFRA.Il est tres courtois et tres aimable.

  4. Je connais bien cet homme.Ben fait partie des personnes qui doivent doivent bénéficier d'une Distinction Nationale pour services rendus à la Nation.Mais au Mali, c'est généralement après votre mort qu'on vante vos mérites. Souhaitons qu'il n'en soit pas ainsi pour Mr Ben.
    Alors, anciens élèves de Mr Ben, mobilisons nous pour qu'il ait une reconnaissance à la mesure de son sacrifice.

  5. Je connais bien cet homme.Ben fait partie des personnes qui doivent doivent bénéficier d’une Distinction Nationale pour services rendus à la Nation.Mais au Mali, c’est généralement après votre mort qu’on vante vos mérites. Souhaitons qu’il n’en soit pas ainsi pour Mr Ben.
    Alors, anciens élèves de Mr Ben, mobilisons nous pour qu’il ait une reconnaissance à la mesure de son sacrifice.

Comments are closed.