Halles de Bamako : 643 magasins prêts à accueillir des commerçants déguerpis

0
Halles de Bamako
halles de Bamako

En début de semaine, trois ministres étaient aux Halles de Bamako en commune VI du district de Bamako. Objectif : faire le point de l’état d’avancement des travaux des magasins qui doivent recevoir les commerçants déguerpis.     

Cela ne souffre d’aucune anomalie. Dans un délai de 10 jours, 643 magasins seront disponibles pour accueillir les commerçants déguerpis des Halles de Bamako. C’est ce qui ressort de la visite de terrain effectuée par trois ministres. Il s’agit du ministre de Commerce, Abdel Karim Konaté, celui du Logement, Mahamadou Diarra et celui des Affaires foncières et des Domaines de l’Etat, Tièman Hubert Coulibaly. Aux dires du ministre du Commerce, Abdel Kader Konaté, ces travaux de réhabilitation ont coûté à l’Etat malien  environ 300 millions de FCFA.  A l’en croire, les bénéficiaires ne payeront pas de loyer durant les 6 premiers mois d’occupation. Accompagnée par des techniciens, la délégationinterministérielle  après avoir fait le tour des magasins en cours de réhabilitation, a échangé avec les différentes associations  des commerçants sur les problèmes de l’heure. A savoir : l’éclairage public, l’entretien des lieux, le décongestionnement des caniveaux et collecteurs  afin de permettre aux eaux de pluies de circuler librement sans faire de dégâts en période hivernale.

 

 

A cet effet, le ministre du Commerce, Abdel Karim Konaté a invité les responsables des associations de commerçants à s’organiser entre eux pour maintenir les lieux propres. Les  commerçants ont rassuré à leur tour le ministre, que des mesures sont en cours afin de mettre en place une commission chargée des questions d’assainissement et une autre pour la discipline et le suivi.

 

 

De prime abord, le ministre Abdel Karim a signalé à ses interlocuteurs que  le problème de l’éclairage sera résolu bientôt. Avant de rappeler que si plusieurs magasins des Halles de Bamako sont restés inoccupés depuis 2007, c’est par ce que toutes les conditions de commodité n’étaient pas encore réunies. A l’en croire, après ces 643 magasins d’autres magasins doivent être réhabilités dans les jours à venir. Cependant il a regretté, le fait que pour les 643 magasins, seulement 300 commerçants ont été recensés pour l’instant. D’où l’occasion pour lui de demander aux commissions chargées de recensement de redoubler d’efforts afin de recenser tous les opérateurs économiques à recaser.

Par rapport aux autres doléances, le ministre a demandé à l’équipe technique de mener un travail de fond, dans un bref délai, sur les autres problèmes évoqués et de lui acheminer le rapport.

 

Les commerçants dans leur grande majorité ont tous salué cette initiative du gouvernement, surtout du ministre du Commerce, Abdel Karim Konaté.

Lassina NIANGALY 

PARTAGER