Halles de Bamako: Des centaines d’occupants attendus

1
Halles de Bamako: Des centaines d’occupants attendus
Le financement de tous ces travaux est assuré par le gouvernement à hauteur de 300 millions de Fcfa

Les Halles FĂ©lix Houphouet-Boigny de Bamako accueilleront bientĂŽt 641 commerçants dĂ©taillants. Il s’agit des victimes des diffĂ©rents incendies et des dĂ©guerpis du Grand marchĂ© de Bamako. Les magasins qui leur seront attribuĂ©s sont actuellement en rĂ©novation et la finition des travaux est prĂ©vue pour la mi mai. Le chantier a reçu lundi dernier la visite de trois membres du gouvernement : le ministre du Commerce, Abdel Karim KonatĂ©, celui des Domaines de l’Etat,  des Affaires fonciĂšres et du Patrimoine, TiĂ©man Hubert Coulibaly et celui de l’Urbanisme et de l’Habitat, Mahamadou Diarra. C’était en prĂ©sence des reprĂ©sentants des groupements des commerçants, Ă  savoir la Coordination des associations des commerçants dĂ©taillants du Mali et le Syndicat national des commerçants dĂ©taillants du Mali.

 

Au cours de leur visite, les ministres ont pu constater avec satisfaction l’avancement des travaux de rĂ©novation qui ont consistĂ© en grande partie en la reconstruction des murs de sĂ©paration, la rĂ©fection des portes mĂ©talliques, la rĂ©paration de la plomberie et des installations Ă©lectriques. Le financement de tous ces travaux est assurĂ© par le gouvernement Ă  hauteur de 300 millions de Fcfa. Tout en se rĂ©jouissant de l’avancĂ©e de la rĂ©novation, les commerçants bĂ©nĂ©ficiaires ont beaucoup insistĂ© sur le renforcement de l’éclairage public. Mesure indispensable, selon eux, pour ramener la sĂ©curitĂ© sur le site. Les futurs occupants ont aussi exprimĂ© d’autres besoins nouveaux comme le dĂ©bouchage des canalisations d’eau et le curage des caniveaux afin de permettre l’évacuation normale des eaux de pluie.

 

Les membres du gouvernement ont pris bonne note de ces dolĂ©ances. Le ministre du Commerce a annoncĂ© une bonne nouvelle. C’est que les 641 commerçants dĂ©taillants qui seront installĂ©s aux Halles se verront exemptĂ©s du paiement de tout frais de location pendant six mois. Ils auront ainsi la possibilitĂ© d’économiser plus de 60 000 Fcfa, la location mensuelle Ă©tant fixĂ©e Ă  10 000 FCFA. Cette mesure ne relĂšve pas de l’opĂ©ration de sĂ©duction, a indiquĂ© le ministre du Commerce qui a expliquĂ© que  le gouvernement est aujourd’hui rĂ©solument engagĂ© Ă  peupler les Halles de Bamako restĂ©es longtemps Ă  l’abandon Ă  cause des conflits d’intĂ©rĂȘt, voire tout simplement de l’entĂȘtement de certaines personnes.

 

« Les magasins inoccupĂ©s des Halles sont du patrimoine de la Banque de l’habitat du Mali. Celle-ci est prĂȘte aujourd’hui Ă  les cĂ©der Ă  la Chambre de commerce et d’industrie du Mali dans le cadre d’une convention. Une fois cette convention signĂ©e, le gouvernement et la Chambre de commerce et d’industrie du Mali vont travailler ensemble afin que tous les magasins soient occupĂ©s par les commerçants. Nous sommes prĂȘts Ă  sortir les Halles de Bamako du trou dans lequel elles se trouvent », dira le ministre KonatĂ©.

 

Cette initiative du gouvernement est Ă  saluer, car elle concourt Ă  la mise en valeur des Halles de Bamako dont une grande partie sonne creux depuis des annĂ©es. Elle permettra surtout de mieux rĂ©pondre aux besoins d’approvisionnement des populations de la rive droite oĂč est installĂ© ce grand complexe commercial.

M. KEÏTA

PARTAGER

1 commentaire

  1. 😆 😆 😆
    « Les magasins inoccupĂ©s des Halles sont du patrimoine de la Banque de l’habitat du Mali. Celle-ci est prĂȘte aujourd’hui Ă  les cĂ©der Ă  la Chambre de commerce et d’industrie du Mali dans le cadre d’une convention. Une fois cette convention signĂ©e, le gouvernement et la Chambre de commerce et d’industrie du Mali vont travailler ensemble afin que tous les magasins soient occupĂ©s par les commerçants. Nous sommes prĂȘts Ă  sortir les Halles de Bamako du trou dans lequel elles se trouvent », dira le ministre KonatĂ©.

    Le Ministre KONATE devrait , avant de parler de patrimoine appartenant Ă  la Banque de l’Habitat , se renseigner un minimum ……………
    ….Il lui serait tellement simple de demander Ă  la “”Banque”” qu’elle lui communique par exemple l’acte notariĂ© portant sur la propriĂ©tĂ© de son agence ……..(Qu’elle ne peut dĂ©tenir ! )..
    Dans ce dossier des HALLES , (celui de la Banque ) TOUT EST FAUX !
    RIEN NE LUI APPARTIENT !
    Vous allez vous faire avoir,Monsieur le Ministre 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

Comments are closed.