Homosexualité et alcoolisme dans le milieu des artistes : On ne se lassera jamais de les dénoncer

0
4

Au Mali, les autorités de la culture doivent se lever pour combattre l’alcoolisme et l’homosexualité. Ils constituent des fléaux que tout le monde néglige mais qui sont en train de détruire notre société chaque jour que Dieu fait.

 

Il est de notre devoir, de le dire et de l’écrire. Aujourd’hui, force est de reconnaitre que certains de nos artistes ne sont plus des références. Celui ou celle qui a comme mission de nous guider sur un bon chemin s’engage désormais lui-même sur un très mauvais chemin. Allez-y dans les boites de nuit ou dans les espaces culturels pour voir la vie que mènent certains artistes Maliens. C’est aberrant, honteux et inquiétant ! Ils ne s’adonnent qu’à l’alcool et pire à l’homosexualité.

De qui héritent-ils ces comportements? Pourquoi le font-ils et pour quel intérêt? Quoi qu’il en soit, nos artistes doivent tenir compte de leur propre histoire et de leurs valeurs morales. Sinon, un jour, l’histoire va nous rattraper et le peuple nous jugera. C’est une honte «Nationale» de voir ces artistes sans scrupule participer ou animer nos cérémonies sociales. Les autorités doivent s’impliquer afin de les sensibiliser pour qu’ils arrêtent ces pratiques préjudiciables à notre culture.

En lisant cet article, ne dites-vous pas que nous devons laisser nos artistes en paix avec leur histoire et que c’est leur vie privée à eux. Sans doute, nous sommes d’accord ! Mais il faut comprendre que quand on devient artiste, on n’a plus de vie privée. Car la vie des artistes constitue désormais une référence pour leurs fans. Et comme on dit aussi : «Quand ton ami ne te dit pas la vérité, alors paye ton ennemi pour qu’il te le dise en face». C’est un devoir pour nous de tirer la sonnette d’alarme sur ces phénomènes qui détruisent le milieu de nos artistes et par incidence toute notre société.

À bon entendeur salut !

Fousseyni Laïco Traoré

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.