IBK-Chérif Ousmane Madani HAÏDARA: entente parfaite

2
IBK-Chérif Ousmane Madani HAÏDARA: entente parfaite

Dimanche après-midi, le président de la République, Ibrahim Boubacar KEÏTA, a pris part à la « Séance de bénédiction » marquant la clôture de la célébration du Maouloud 2016 (Baptême du Prophète PSL) de la Fédération internationale Ançar-Dine au stade du 26 Mars. Le président IBK qui prenait part, pour la première fois à l’événement, depuis son accession à la magistrature suprême du pays n’a pas manqué de dire tout le bien qu’il pense des leaders religieux dans notre pays. Ceux-là mêmes qui, aux heures les plus sombres de la crise de 2012, ont entrepris une tournée en Europe pour rétablir la vérité sur certains faits, cela, sur l’initiative du guide spirituel des Ançars, le Chérif Ousmane Madani HAÏDARA.

À son arrivée au stade du 26 Mars, le président, IBK, a été accueilli le guide lui-même, Chérif Ousmane HAÏDARA, en présence de plusieurs personnalités religieuses et politique de notre pays, du premier ministre et plusieurs autres membres du gouvernement.

Dans son mot de bienvenue, le Chérif Ousmane Madani HAÏDARA a souligné que le président IBK est en terrain connu. Lui qui a toujours été au nombre des fidèles musulmans qui suivaient les prêches du Chérif, depuis qu’ils faisaient dans les rues de Bamako.

Parlant du vécu commun, le chérif HAÏDARA a dit ceci : « Je vous l’ai dit, je ne suis pas en train de tenir des propos politiques. Nous avons collaboré par le passé. À cette époque, je prêchais encore dans la rue. C’est pourquoi s’il décide de venir, il est toujours la bienvenue chez nous. Je lui remercie du haut de cette tribune pour son déplacement.

Certes, il est aujourd’hui le président de la République, mais avant cela, nous avons eu à travailler ensemble pour faire avancer la religion dans ce pays. Je dis cela, ici, et Dieu est mon témoin, vous me connaissez mieux, moi HAÏDARA, je ne mens pas sur quelqu’un. Il fut un moment où une question de l’islam faisait polémique, un temps dur pour les musulmans dans ce pays. Nous sommes allés le voir ; alors qu’il était le président de l’Assemblée nationale. Ce jour, il nous a rassurés. Il a juré d’être loyal à Dieu grâce auquel il occupe ce fauteuil. Chacun de nous se souvient de ses propos. Certes, il ne venait plus ici depuis quelque temps, mais s’il revient aujourd’hui, qu’il soit la bienvenue ».

À l’issue de cette séance, le président IBK a mis l’accent sur l’esprit patriotique des leadeurs religieux qui ont ravi la vedette à beaucoup de politiques, sur le terrain du patriotisme dans la gestion de notre crise.

Justifiant les motifs de sa présence à ce rendez-vous, IBK a fait savoir qu’il sera partout où les Maliens se retrouvent grand nombre pour parler de Dieu, de changement de comportement : « Partout où les Maliens sont de bonne volonté, sont rassemblés pour le meilleur, je me dois d’être là. Et cette assemblée est l’une des plus heureuses. Partout où l’on peut conseiller utilement les hommes, pour les faire changer de comportement, les mettre au service du plus grand nombre et du bien, là est mon terrain et je suis là.

Le chérif a eu cette idée-là, il a vu ses coreligionnaires, ils se sont mis d’accord pour une tournée en Europe en un temps où ce n’était pas facile, où tout avait été dit. Mais par cette tournée, ils ont rétabli la vérité. Cette vérité, aujourd’hui, a triomphé. Le Mali a réussi, à travers bien des embuches, à signer un Accord pour la paix et la réconciliation. Il s’agit de l’appliquer, de le faire admettre d’abord aujourd’hui. Là aussi, ils ont joué leur rôle prépondérant. Pour que notre peuple partout où il se trouve admette cet accord, ce n’était pas évident.

Les chefs religieux ont joué un rôle là où certains hommes politiques n’ont pas voulu jouer. Ils ont été, de ce point de vue, des patriotes, ils été des patriotes, des Maliens. Je dois le dire ici aujourd’hui. Nous sommes fiers et heureux de leur travail ».

Propos recueillis
par Abdoulaye OUATTARA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here