IBK désavoue la compagnie des griots et des masseurs de pieds

3
IBK désavoue la compagnie des griots et des masseurs de pieds
Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Keita

Dans sa livraison n° 245 du lundi 24 fĂ©vrier 2014, votre journal publiait, fac-similĂ© Ă  l’appui, le texte d’un contrat d’armement de 69 milliards de FCFA passĂ© par le ministère malien de la DĂ©fense Ă  la sociĂ©tĂ© “Guo-Star SARL” dirigĂ©e par Sidi Mohamed Kagnassy, le conseiller spĂ©cial d’IBK. A l’Ă©poque, l’article nous avait valu des injures et des dĂ©mentis rageurs d’une meute de griots et de masseurs de pieds maquillĂ©s en journalistes. Les uns parlaient de “faux contrat”‘, les autres de “contrat inventĂ©”. Tous prĂ©tendaient que la sociĂ©tĂ© bĂ©nĂ©ficiaire du contrat n’existait pas et que notre article tendait seulement Ă  ternir la “belle image du chef de l’Etat”. Eh bien ! Les scribouillards de service viennent d’en prendre pour leur grade. Dans une interview accordĂ©e Ă  nos confrères de Jeune Afrique (livraison n° 2783 du 11 au 17 mai 2014), IBK lui-mĂŞme affirme : “Ce contrat existe bel et bien. Chacun sait que l’armĂ©e malienne est Ă  reconstruire et je voulais que rapidement, dès le 20 janvier, jour de la fĂŞte de l’armĂ©e, nos militaires puissent dĂ©filer dans des uniformes neufs. Ce contrat, dont je ne me suis pas occupĂ©, a Ă©tĂ© conclu dans les règles avec la sociĂ©tĂ© Guo-Star, connue sur la place de Bamako, qui a obtenu la garantie des  banques. Les trois fournisseurs sont français et ont, eux aussi, pignon sur rue.”. Et IBK d’ajouter que Sidi Mohamed Kagnassy s’est occupĂ© de “l’ingĂ©niĂ©rie financière” du contrat d’armement en cause. Qu’en disent les chers amis griots ? A leur place, tout citoyen respectable fermerait son journal et irait planter des choux Ă  Kidal !

 

 

Dans l’interview susvisĂ©e, IBK aborde d’autres sujets. Il estime, par exemple, que si Soumaila CissĂ© s’est montrĂ© “Ă©lĂ©gant” en reconnaissant sa dĂ©faite Ă  la prĂ©sidentielle, il s’est, par la suite, montrĂ© “comique”. Le chef de l’Etat insinue qu’il a rejetĂ© les offres de service du Parena et souligne la nĂ©cessitĂ© d’acheter un nouvel avion prĂ©sidentiel. Il rappelle que Tatam Ly a quittĂ© le navire pour n’avoir pas obtenu qu’on chasse certaines personnalitĂ©s du gouvernement. Avec Mara, il espère avoir fait le bon choix.

 

 

IBK lie l’affaire “Tommi”, rĂ©vĂ©lĂ©e par le journal “Le Monde”, au fait que des personnes malveillantes ne supportent pas ses amitiĂ©s au sommet avec la France. S’il dĂ©clare garder de bonnes relations avec ses prĂ©dĂ©cesseurs Dioncounda TraorĂ© et Moussa TraorĂ©, il regrette qu’Alpha Oumar KonarĂ© continue de lui en vouloir. Il explique par une simple coĂŻncidence le fait que plusieurs membres de sa famille et de sa belle-famille se soient retrouvĂ©s au gouvernement. Il ne souhaitait pas que son fils, Karim, entre en politique, mais n’a rien pou contre l’insistance du chĂ©rif de Nioro. De mĂŞme, il voulait un autre candidat (Abdramane Niang) au perchoir parlementaire, mais c’est le parti majoritaire, le RPM, qui a imposĂ© Issaka SidibĂ©. Le prĂ©sident promet de ne protĂ©ger personne contre la justice. S’il dit n’avoir pas Ă  se proncer sur les affaires en justice, il est plus disert sur le cas du gĂ©nĂ©ral Sanogo oĂą il annonce une justice “sans entrave”.

 

Tiékorobani

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. L’elephant annonce est arrive avec ses 4 pattes cassees. Vos relations avec les anciens president ne regardenr que vous memes.
    De grave ladji bourama arretez d’ouvrir votre grande gue-ule, jouez nous vos trompettes et musiques de politi-chiens, de grace fermez la du moins pour l’instant.

  2. je pense que le Président doit savoir qu'il n'est pas un roi mais un président, et je pense sincèrement qu'il doit arrêter ses dépenses aveugles. Monsieur le Président s'il te plait des maliens meurent à cause de la faim. même si vous ne le savez pas chercher à le savoir. Quant au chérif il connait le Coran mais pas la politique, nous savons qu'il a son mot à dire dans la gestion de notre pays sachant bien qu'il n'a pas de poste.qu'il arrête carrément de parler du Chérif.

  3. Je suis convaincu qu’il y a une conspiration contre le regime IBK en complicite avec nos partis d’opposition.
    L’archarnement de la FMI maintenant sur l’achat de l’avion n’est pas du tout une coincidence surtout ce lundi ou ils ont officiellement contacter le gvt a s’explique au beau milieu de la crise du nord.
    Les attaques coordonees contre le president lui meme dans les medias de l’opposition au moment meme Kidal brule comme si c’est lui qui avait voulu cette il y a tres longtemps.
    Traduire l’action de Mara comme irresponsable en se deplacant las ou la constitution lui permet.
    Entendre les medias francais principalement RFI et France24 etranglee l’information officielle donnee de notre gvt et de l’ONU comme si les fonctionnaires prisent en otages st tous du sud et legitmer en mm temps le MNLA.
    Honte a vous journalistes et vos accolites de soit disant oppositio

Comments are closed.