120 maliens rapatriés de Guinée Équatoriale viennent d’arriver à Bamako

8

maliens rapatrie

L’expulsion des maliens de la Guinée Équatoriale continue. Après le rapatriement de plus 78 personnes le mois dernier, 160 autres viennent d’arriver à Bamako à bord de quatre cars en provenance de Bata.

Par http://www.studiotamani.org/

PARTAGER

8 COMMENTAIRES

  1. c’est quand meme marrant , plus personne ne veut de maliens sur son territoire ,meme les pays africains 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 il doit bien y avoir une raison à çà ???????? :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  2. ” Mandé djali la Saralon taga ma lawouli nin ma, mamaya ô mamaya ……”

    C’est avant l’indépendance que nos parents ont été renvoyés de SIERRA LEONE. Le fameux “refoulé de SEFAGOUDOU” n’est pas une légende mais un fait réel dont nous avons eu à côtoyer les victimes. 😀 😀 😀

    Et puis quand on va jusqu’à soutenir la voyoucratie de SANOGO, ce n’est plus comme si la démocratie n’est pas une fin en soi, c’est comme si elle était le pire des systèmes. 😀 😀 😀 😀 😀
    Tout près de nous, en 1991 quand CHILUBA faisait sa campagne basée sur l’expulsion des étrangers de Zambie, il le répétait à chaque meeting en insistant sur le cas des Maliens. Il ne promettait jamais de chasser les étrangers sans dire” surtout les Maliens”

    Partout nous sommes des “espèce de Malien !”, cela n’a rien à voir avec la démocratie.

    • @yugu.C’est intéressant ce que tu racontes là!D’abord avant les indépendances nos parents et aïeux étaient des “soudanais” puisque le territoire actuel du Mali[en plus d’une partie du BF (ex- haute Volta)] s’appellait le Soudan Français et avant ça c’était le Haut Sénégal-Niger (en référence à nos 2 grands fleuves).Le nom du Mali actuel est né avec la fédération du Mali (qui regroupait le Mali & le Sénégal les 2 pays ont conservé la devise un peuple-un but-une foi après l’éclatement de la fédération en Aout 1960).Dans Mamaya, si on fait référence à “Saralon” ce n’est pas par rapport au refoulement de qui que ce soit!Mais c’est parceque tous les bijoux et pagnes modernes nous provenaient de cette ville.On parle aussi toujors dans “mamaya” d’un certain “Badian Sidibé” qui n’était d’autre qu’un responsable des artistes de Bamako qui serait décédé à l’approche d’un mois de Ramadan d’où “Sounkalo ma konola Bandia sara…”.Donc si des gens ont été réfoulés “avant la création de nos Etats” ce ne peut pas être des maliens puisque le Mali n’était pas encore né à moins qu’il soit né avant même sa création.CQFD. 😉

      • Les griots n’ont jamais dit la verite’, s’il tenait a eux , le Malien(du Mande’) serait l’homme le plus brave du monde ! J’ai vu des vieux qui etaient survivants de ces camps de retension en SIERRA LEONE a qui ont faisait chanter les chansons de leurs pays d’origine pour echapper aux tortures physiques. Ils m’ont dit que la chanson fait aussi reference a cela. Les griots eux ont reussi a transformer toutes nos deboires en exploits. 😆 😆 😆 😆

        Que Dieu nous prete longue vie, les griots chanteront les louanges d’un BOULA ( Sanogo) qui en 2012 avait montre’ toutes les couleurs aux rebelles ! 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀

  3. Cette nième expultion de maliens démontre à suffisance que la démocratie (présente chez nous depuis mars 91′) ne nourrit pas son peuple!Si nous nous faisons explusés de pays dits de dictature comme la Guinée Equatoriale c’est que notre démocratie n’a rien servi dans la d recherche d’emploi, la lutte contre la pauvrété…Je ne suis donc pas le seul à préférer une dictature qui pense au bien être de son peuple à une démocratie qui ne profite qu’à une frange de dirigeants. 👿

    • Tu es le seul à voir le monde en l’envers sinon bien avant la formation de nos États les Maliens se faisaient expulser par d’autres. D’ailleurs depuis la démocratie les autres aussi viennent chez nous

      • @yugu.”avant la formation de nos États les Maliens se faisaient expulser”par qui?Arrêtes de rêver: à quand date la formation de nos Etats selon toi?Moi je voudrais faire ressortir l’idée selon laquelle la démocratie n’est pas une fin en soi…

        • 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

          SAMBOU ce c’est pas la premiere fois que ca m’arrive, quand je veux te repondre, MALIWEB bloque ou renvoie ma reponse en haut.

          » Mandé djali la Saralon taga ma lawouli nin ma, mamaya ô mamaya …… »

          C’est avant l’indépendance que nos parents ont été renvoyés de SIERRA LEONE. Le fameux « refoulé de SEFAGOUDOU » n’est pas une légende mais un fait réel dont nous avons eu à côtoyer les victimes. 😀 😀 😀

          Et puis quand on va jusqu’à soutenir la voyoucratie de SANOGO, ce n’est plus comme si la démocratie n’est pas une fin en soi, c’est comme si elle était le pire des systèmes. 😀 😀 😀 😀 😀
          Tout près de nous, en 1991 quand CHILUBA faisait sa campagne basée sur l’expulsion des étrangers de Zambie, il le répétait à chaque meeting en insistant sur le cas des Maliens. Il ne promettait jamais de chasser les étrangers sans dire » surtout les Maliens »

          Partout nous sommes des « espèce de Malien ! », cela n’a rien à voir avec la démocratie.

Comments are closed.