Espagne: arrivée aux îles Canaries de 163 émigrants clandestins

0

MADRID (AFP) – Cent soixante-trois émigrants clandestins sont arrivés ce week-end aux îles Canaries à bord de trois embarcations, a-t-on appris auprès des sous-préfectures de Las Palmas et de Santa Cruz de Tenerife.

"Une embarcation avec 28 émigrants subsahariens est arrivée ce matin (dimanche) à l’île de Gran Canaria", a déclaré une porte-parole de la sous-préfecture de Las Palmas.

 

Deux embarcations sont arrivées samedi à Puerto de los Cristianos (île de Tenerife), la première avec 63 personnes à bord et la seconde avec 72 passagers, selon des chiffres de la sous-préfecture de Santa Cruz de Tenerife.

 

Mercredi, lors d’une visite aux Canaries, le chef du gouvernement espagnol, José Luis Rodriguez Zapatero, avait annoncé la mise en marche du plan Frontex de lutte contre l’immigration clandestine à partir de cette semaine.

 

Quatorze pays européens avaient défini fin juin un plan pour enrayer la vague d’immigration illégale qui déferle des côtes africaines sur les îles Canaries, un plan coordonné par Frontex, l’Agence pour la coordination des frontières extérieures de l’Union européenne.

 

Le plan Frontex se décompose en deux modules: l’un consistant en une assistance technique pour identifier les émigrants et aider l’Espagne à les rapatrier, et l’autre en une surveillance conjointe au large de l’Afrique de l’Ouest avec des patrouilleurs et des moyens aériens.

 

Depuis le début de l’année 2006, plus de 10.000 émigrants clandestins sont arrivés par mer aux Canaries, soit plus que le record de 9.929 arrivées illégales enregistrées en 2002.

Commentaires via Facebook :

PARTAGER