Mali: tensions et polémique avec l’UE sur la question des sans-papiers expulsés

6
Mali: tensions et polémique avec l’UE sur la question des sans-papiers expulsés
L'hôtel Nord-Sud de Bamako abrite le QG de l'UE au Mali. © REUTERS/Adama Diarra

La polémique enflait ces derniers jours au Mali sur de supposés accords de réadmissions que Bamako aurait signé avec l’Union européenne. Et voilà qu’une autre affaire de « laissez-passer européens » fait son apparition. Pour semble-t-il contourner la lenteur de délivrances de laissez-passer maliens, nécessaires pour l’expulsion des sans-papiers maliens, des pays européens délivrent désormais des laissez-passer dits « européens ». Les premiers Maliens expulsés avec ce document ont été refoulés du Mali.

Les deux premiers Maliens reconduits avec des « laissez-passer européens » sont arrivés mercredi 28 décembre 2016 à Bamako, mais ils ont été immédiatement refoulés vers la France.

Le gouvernement a rendu public un communiqué pour dire : « Pas question d’accepter des reconduites avec des laissez-passer européens, seuls les documents maliens sont valables ». Avant de lancer une mise en garde sévère aux compagnies aériennes qui acceptent de transporter ces refoulés.

Désormais, sur ce dossier, la crise est ouverte entre le Mali et l’Union européenne. Ele s’ajoute à une autre crise.

Le consul général à Paris limogé

Récemment, au nom de l’UE, Bert Koenders, ministre des Affaires étrangères des Pays-Bas, a séjourné au Mali. Dès son retour dans son pays, il a tweeté que Bamako venait de signer avec l’Union européenne un accord de réadmission de ces sans-papiers en Europe.

Le gouvernement malien avait aussitôt démenti, avant de parler de mensonge, de manipulation. Mais la polémique depuis a pris de l’ampleur. En colère, les Maliens résidant en France occupent en signe de protestation le consulat de leur pays.

Le consul général a entretemps été officiellement limogé, alors qu’à Bamako, des voix de plus en plus nombreuses reprochent au gouvernement malien d’avoir signé avec l’UE un communiqué pour certains, un accord pour d’autres, sur notamment l’expulsion vers le Mali de ses ressortissants en situation irrégulière en Europe.

Par RFI Publié le 30-12-2016

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

6 COMMENTAIRES

  1. “Récemment, au nom de l’UE, Bert Koenders, ministre des Affaires étrangères des Pays-Bas, a séjourné au Mali. Dès son retour dans son pays, il a tweeté que Bamako venait de signer avec l’Union européenne un accord de réadmission de ces sans-papiers en Europe.”

    – Pensez-vous REELLEMENT et SERIEUSEMENT qu’un diplomate de stature internationale comme Koenders, pourraît déclarer noir sur blanc par Tweeter que le Mali vient de signer cet accord avec l’U-E……. si ce n’était pas le cas???

    – Pensez-vous REELLEMENT et SERIEUSEMENT qu’un diplomate de stature internationale comme Koenders, aurait s’amuser (au nom de l’U-E) a obtenir un accord “par la ruse” 😆 et en “piégeant” 😆 le gouvernement du pays concerné???

    – Enfin, pensez-vous REELLEMENT et SERIEUSEMENT qu’en 2016, un gouvernement quel qu’il soit (même celui de Zonkeba!) puisse être suffisamment con pour signer “sans le vouloir” 😆 ou encore “par erreur” 😆 un accord international???

    Non, n’est ce pas?

    Alors, si on restait REALISTES et SERIEUX? 😉 😉 😉

  2. L’UE c’est 500 millions d’individus à qui l’on apprend que franchir une frontière c’est sacré ..Il faut des passeports , des visas etc..
    Les pays Africains exigent aussi le respect de certaines règles..
    Je viens du Sénégal ..le contrôle a été long sérieux professionnel ..(même sans visa)

    Le gouvernement malien n’a pas le courage d’accepter le refoulement de citoyens clandestins et parfois délinquants ..
    Mais compte tenu de toutes les expulsions récentes et passées il pourrait
    dire haut et souvent qu’un clandestin est indéfendable ..Et que l’exclusion par la force est insupportable …
    Parfois le gouvernement Malien fait une exception ..En effet Mme Merkel est venue récemment au Mali et tout en assurant le soutien de la République Fédérale elle avait dans ses valises 400 rapatriés..
    Mais quand il s’agit de la France c’est différent…On sait pourquoi : 50% des
    ressources rapatriées proviennent de ce pays..
    Si la France basculait dans les bras des partis d’extrême droite ,débusquer un clandestin serait une simple formalité..
    Et moi je ne veux pas voir cela !!!!!

  3. Pour compliquer un peu : on dirait qu’un “rabbin” a déjà dit la messe ….Chérif M. Haidara sur la signature des accords de réadmission : « Nos dirigeants ont intérêt à ce que ça soit faux »…… 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    C’EST VRAI …..LE PAYS EST GRAND …..PAS TROP PEUPLE ….ALORS EST CE POUR CELA QUE …..TOUT EST SI COMPLIQUE ….AU MALI …..? 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    • 159 MALIENS SONT RAPATRIES DE LIBYE ….. 🙂 🙂 🙂
      TOUT LE MONDE EST CONTENT A BAMAKO !
      DEUX MALIENS ….RETOURNENT DE FRANCE …..ON LES RENVOIE ! 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆
      Léblancsontropcons ! 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  4. S’il y avait eu une très bonne gouvernance au Mali depuis l’avènement de la démocratie à ce jour, il y aurait des meilleurs conditions de vie et très peu seraient les maliens intéressés par des aventures à l’étranger…

    Le grand mal des Africains en général et Maliens en particulier est l’égoïsme…

  5. Soyez (je parle au gouvernement de la Repiblique du Mali) responsable de ce que vous faites, quand on est devant, c’est pour mieux diriger de/du: pays, de trouver une solution pour vivre mieux ensemble, trouver une solution pour que le pays puisse s’en sortir et surtout notamment la sécurité du peuple. Ce qui est fait est fait, vous devez trouver un autre moyen pour retenir nos jeunes maliens sur le territoire national, mais pas un accord de réadmission de notre pays. Il est temps que chacun assume ses responsabilités, ils (les autorités européens, les Français en particulier) traitent de toutes manière chez eux, y compris de rapatrier les maliens avec des laissés passer européen comme si nous faisons partis de l’Union européenne, comme s’il n y a pas un état au Mali ou comme si le Mali est leurs POUBELLE, que ça se passe dans le règle ou pas ils le font quant même puisque s’ils vous (gouvernement malien) proposent de l’argent et vous acceptez tout, c’est ce qu’ils disent d’ailleurs. Alors que chez eux, pas question de régler une affaire par l’argent. Vous (malien) devriez faire au tant comme eux et ne pensez pas qu’à vos poches seulement, pensez un peu de l’avenir de notre futur Mali et essayez ne de pas tous détruire

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here