Mali/Migration: polémique autour d’un probable accord de réadmission malgré les démentis du gouvernement

11
Le ministre malien Abdoulaye Diop et homologue Bert Koenders
Le ministre malien Abdoulaye Diop et homologue Bert Koenders

Les autorités maliennes ont-elles signé un accord de « réadmission » avec l’Union européenne pour faciliter l’identification et le rapatriement des Maliens en situation irrégulière de l’Europe ? Cette question est encore catégorique sur toutes les lèvres. Mais le chef de la diplomatie malienne campe sur sa position : “le Mali n’en a pas signé et n’en signera pas”.

Maliweb.net -“L’UE est un partenaire mais le Mali ne peut pas monnayer sa coopération encore moins le sort de nos compatriotes.” Ce sont les propos d’Abdoulaye Diop, ministre malien des Affaires étrangères et de la coopération internationale, sur sa page Facebook et son compte Twitter.

Mardi 20 décembre, en compagnie de deux autres ministres devant les députés, M. Diop a réaffirmé qu’aucun accord n’a été signé avec l’Union européenne visant à rapatrier les ressortissants maliens en situation irrégulière. “Si un accord existe qu’on le fasse sortir. On ne cache pas un accord. Le Mali ne tombera pas dans ce piège”, a insisté le chef de la diplomatie malienne.

Un piège ? Allusion faite certainement au ministre néerlandais des Affaires étrangères, Bert Koenders, qui s’est félicité des “engagements historiques” obtenus avec un pays africain après le dialogue de haut niveau qu’il a eu avec les autorités maliennes. Mardi, pendant les débats à l’Assemblée nationale, certains députés de la majorité présidentielle ont même accusé l’ancien ambassadeur au Mali de “ne pas être à sa première tentative de déstabiliser le pays”.

Cependant, les démentis, pourtant formels et lucides, du gouvernement n’ont pas totalement rassuré l’opinion publique malienne. D’autant que l’information a été largement reprise par les médias étrangers. Et ce passage du premier rapport relatif à l’avancée du cadre de coopération de pays tiers avec l’UE sur la migration ne réconforte pas la position du gouvernement : “des instructions permanentes sont en voie de finalisation. Leur objectif est d’améliorer la coopération entre les consulats maliens et les autorités chargées des migrations dans les États membres, ainsi que d’accélérer les procédures en matière d’identification et de retour”. Comme pour dire que même s’il n’y a pas encore un accord signé, il est peut-être en gestation.

Selon une source au département des Affaires étrangères, la diplomatie malienne s’efforce déjà à rassurer ses ressortissants. La semaine dernière, le ministre Diop a même exigé un démenti de la part de l’ambassade et de l’UE. La dernière n’a pas bronché.

Mais le gouvernement ne compte pas s’arrêter là. Il n’exclut pas d’envoyer des délégations en Europe pour expliquer sa position sur cette affaire. “Le Mali a déjà rejeté un tel accord dans le passé (sous le président ATT, ndlr) et ne compte pas le signer aujourd’hui”, affirme notre source. Cela, pour la simple raison que les transferts de fonds officiels des migrants au Mali dépassent de loin l’aide au développement. En 2014, selon l’UE, la contribution de ces migrants représentait 7,7% du PIB.

Aboubacar DICKO/Maliweb.net

PARTAGER

11 COMMENTAIRES

  1. Ce pays est bien une ‘curiosité planétaire’ comme disait récemment un internaute….

    Je suis d’accord car chaque fois que le gouvernement et IBK font une “connerie”, ce qui du reste est très fréquent on se presse pour dire que c’est la faute de l’opposition…

    Franchement IBK il faut arreter ton ‘HASSIDIYA’ sur la lucidité d’une opposition qui ne fait que son travail en se faisant l’écho des misères et rancoeurs infinies depuis ta malencontreuse prestation de serment il y a trois ans.

    Ceci étant dit je voudrais préciser que je ne suis nullement un homme politique mais un malien très préoccupé par les insuffisances criardes et grandissantes de ton régime incompétent, voleur et traitre.

  2. Nous demandons a la diaspo de france d apporter toutes les preuves , des copies de,documents en plusieurs exemplaires, de les publier pour que d autres personnes puisse télécharger les pièces jointes. Tout les articles sur ce sujet de tout les médiats , nous avons besoins des analystes de la communication politique dans cette rencontre pour décortiquer avec les maliens. Soyons a l’heure et nombreux, n’hésitez pas a prendre la parole pour défendre nos compatriotes sans papiers . c est des maliens avant tout. Pour terminer meffiez vous des pirates informatiques au solde de ceux qui sont a l origine du problème

  3. En tout Ca les maliens de france vont rencontrer des ministres et d autres imissaires du pouvoir de l international socialisme malien et son réseau. Et viendra en force avec des preuves pour les mettre en difficultés et en direct des médiats sur les réseaux sociaux ca sera en en live sur tout les réseaux sociaux. Ne rater surtout pas ce grand rendez vous.

  4. Ont vient pas en France pour devenir chef ont vient en France pour prendre le boulot des Français ont est venu pour survivre grâce a la France on a construit les écoles des hôpitaux et nos femmes Peuvent accouché dignement avec le gouvernement corrompu du Mali ils volent tout pour eux et leur enfant :pintade: :pintade: :pintade:

  5. Celui qui connait l’injustice, la comprend.La main mise sur nos resources pousse nos jeunes a ce damgereux aventure.Le mali est 3 fois grand que la france mais pourtout c’est la ou tous veulent se rendre .La vie n’est pas rose au finish line pour tous un chacun .Il n’y pas de travail ou le reste de travail est trop deshumanisant .Les jeunes finissent ds la precarite ,le control des polices .le froid etc..
    France sa suffit comme ca .Les Maliens ne peuvent pas prendre vos travails.Ils n’ont pas la qualification .Meme si peu 2% peuvent grimper l’echelle au bout du rouleau il ne sont jamais chefs.

    • Les Maliens ne peuvent pas prendre vos travails.Ils n’ont pas la qualification. Meme si peu 2% peuvent grimper l’echelle au bout du rouleau il ne sont jamais chefs. ”

      Comment entreprendre quoi que ce soit si d’avance nous nous disons que nous n’en sommes pas capables ou que nous n’y avons pas droit ?
      C’est un problème embêtant de se sous-évaluer et se dévaloriser .
      Tenez-bon siko ! 🙂

  6. Ceux que je demande a nos gouvernement Malien comportez-nous en homme et protegeons-nous la population interieur et exterieur et les Maliens sera respecter dans les pays d’autrui comme Brazza ville Algerie angola gabon guinée equotorial eeeeeeeeeeeh hoummm Mali acceuille trop les etrangers…

  7. Afrique mon Afrique
    Afrique des fiers guerriers dans les savanes ancestrales
    Afrique que chante ma grand-mère
    Au bord de son fleuve lointain
    Je ne tai jamais connue
    Mais mon regard est plein de ton sang
    Ton beau sang noir à travers les champs répandu
    Le sang de ta sueur
    La sueur de ton travail
    Le travail de l'esclavage
    L
    esclavage de tes enfants
    Afrique dis-moi Afrique

    • M Patero, ce n´est pas évident qu´un migrant entendra ces prières incantatoires mais absolument fautives en Occident, parce que là-bas c´est la Police qui est”fiers guerriers” dans les villes et campagnes, en fait “Dieu” quoi!!!!

  8. 1- Il n’ya pas en réalité de polémiques: c’est l’histoire de “Pantalon Moriba”, tout le monde est de bonne volonté, sauf que les Migrants tout comme Moriba seront tous surpris de constater que les longueurs et les largeurs ne correspondent plus…

    2- Par qui? On, on le saura jamais, comme d’habitude d’ailleurs et ensemble sur la manière de communiquer de nos dirigeants; mais supposer est permis. Donc, à vos gardes!On n’a déjà communiqué…

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here