Migration irrégulière : 2500 morts

0

La migration irrégulière s’est intensifiée ces dernières années, prenant des proportions le plus souvent dramatiques. Ce phénomène touche les bras valides des pays comme le Mali qui a perdu en 2014, plus de 146 jeunes dans la Méditerranée. 376 cas avaient été enregistrés en 2015. Les statistiques ne sont pas exhaustives car, selon les autorités, il y a lieu de constater de nombreux cas de disparus pour lesquels personne ne dispose d’information fiable.

Sur le plan mondial, selon le Haut-commissariat des Nations unies aux réfugiés (HCR), le fléau a causé la mort de 3740 personnes  en 2015,  plus de 3771 en 2016 et 2500 cas ont été enregistrés en 2017 par l’OIM entre janvier et juin 2017.

Le Mali est au cœur des enjeux migratoire. Ces dernières années notre pays a été frappé  par de nombreux cas d’expulsion et de morts sur les routes migratoires. Les expulsions et les rapatriements des Maliens en situation de détresse de 2013 à 2017 ont concerné près de 8000 personnes dont plus de 2000 en provenance de la Libye.

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here