Migration légale et emplois : Bientôt 350 jeunes Maliens embauchés en Arabie Saoudite

7

Le  10 mars 2016 a eu lieu la signature de la convention de partenariat entre la société Saudia Manpower Solution Company (Smasco) et l’Agence nationale pour l’emploi (Anpe) en présence du ministre de l’Emploi, de la formation professionnelle, de la jeunesse et de la construction citoyenne, Mahamane Baby, qui a tenu à être témoin de cet événement qui ouvre la voie de la vie

La directrice d’Ams Afreeq, Mme Aisha Margolis, a salué la signature de la convention qui, à ses dires, apportera une solution aux problèmes d’emplois au Mali. Au nom de sa structure, elle a laissé entendre que cette convention sera une réussite. Le directeur général de l’Anpe, Ibrahim Ag Nock, a étalé sa satisfaction pour l’initiative qui fera le bonheur des jeunes chômeurs maliens. “C’est avec un grand honneur et un intérêt marqué que je prends part à la cérémonie de signature de la convention de partenariat entre la société Saudia Manpower Solution Company (Smasco) et l’Agence nationale pour l’emploi (Anpe). Vous devinez facilement ma joie et ma satisfaction au regard de l’objet de cette convention qui concerne la migration légale de travailleurs maliens en Arabie Saoudite. En effet, la Smasco, à travers sa filiale Ams Afreeq Manpower Solutions, a fait honneur à l’Anpe, en lui confiant le recrutement d’un premier contingent de 350 travailleurs maliens devant servir en Arabie Saoudite”. Ainsi s’est-il exprimé en annonçant la bonne nouvelle.

Aux dires d’Ibrahim Ag Nock, l’Anpe n’est pas à sa première expérience. En effet, dans les années 80, l’Office national de la main-d’œuvre et de l’emploi (Onmoe), l’actuelle Anpe, a eu à recruter des chauffeurs maliens pour l’Arabie Saoudite, des travailleurs agricoles pour le Royaume d’Espagne et d’autres pour le Centre de communication de la société Xceed d’Egypte. Mais, a-t-il regretté, “ces opérations de migration évoquées n’ont pas été des exemples de réussite. Elles ont pêché soit par un déficit d’encadrement soit par une faible implication dans les activités de suivi soit enfin par un environnement conjoncturel défavorable”.  L’Anpe a tiré tous les enseignements de cet échec.  “Le renforcement des capacités aussi bien à Bamako qu’en Arabie Saoudite, l’accompagnement des travailleurs et les différentes missions de suivi sont autant d’atouts pour conférer plus de sécurité et de garantie audit projet”, a-t-il affirmé, avant de remercier le gouvernement du Mali à travers le ministre de l’Emploi, de la formation professionnelle, de la jeunesse et de la construction citoyenne, pour la conclusion du présent accord.Ibrahim Ag Nock a ajouté que l’offre d’emplois du partenaire saoudien porte sur une prévision de plus de 10 000 travailleurs maliens. Mais à titre expérimental, les parties malienne et saoudienne ont convenu de recruter et de faire la mise en route d’un premier contingent de 350 travailleurs répartis comme suit : 200 aide-ménagères; 100 chauffeurs et 50 infirmiers/infirmières.

Selon le directeur de l’Anpe, ces 350 travailleurs recevront au Mali une formation avant le départ pour l’Arabie Saoudite. Cette formation portera sur les droits et les devoirs des travailleurs, sur l’environnement socioculturel des lieux d’exécution du contrat et sur les comportements qu’il convient d’adopter.  A leur arrivée sur le lieu de travail, les 350 travailleurs recevront la 2e phase de la formation consacrée aux pratiques professionnelles. “Naturellement, un dispositif d’accompagnement conjoint permettra de minimiser les risques éventuels”, a-t-il rassuré, avant d’ajouter que la migration légale, telle que vue, envisagée et pratiquée, augure de jours meilleurs. Car, a-t-il souligné, “elle permettra de mettre fin au drame de centaines de milliers de jeunes qui risquent leur vie dans la traversée du désert et de la méditerranée pour un prétendu eldorado. Elle permettra enfin de réduire le chômage endémique, en donnant aux candidats au suicide un réel espoir visant à donner un sens à leur vie “.

La cérémonie de signature s’est déroulée en présence des autorités administratives et politiques dont le gouverneur du district de Bamako et le représentant du maire de la Commune III, Ousmane Camara, qui a salué la signature de la convention. A ses dires, c’est une heureuse circonstance pour le Mali. Il a promis l’accompagnement de sa commune pour la bonne réussite de ce projet.

Siaka Doumbia

 

PARTAGER

7 COMMENTAIRES

    • c est dommage le gouvernement se frotte les mains pour avoir fait esclaves des maliens, vous avez raisons j ai des amis tchadiens et somaliens qui sont nee en arabie saoudite qui me parlent de ce qu ils vivaient la bas ce n est pas beau,
      cheres sœurs refuser systematiquement les pays arabes svp

  1. C’est pas une bonne chose à faire les saoudiens sont mauvais avec les domestiques ils ne faut pas que le gouvernement malien accord ses choses j’ai vu comment les saoudiens maltraitent les ouvriers .

  2. Le ministre de l emploi devrait chercher a signer de tel accords avec ces homologues des pays scandinaves comme le danmark,le norvege,la suede,hollande et la failande au lieu d envoyer nos jeunes freres,soeures,neuveux pour l esclavage chiosies,je precise k je suis musulman alors je n ai rien contre les pays du golf mais seulement ces pays ou les travailleurs etrangers sont consideres comme des esclaves,leurs passports retires,les payements retardes apres des mois, sans conter tous les maltraiments qu ils auront droit,detrompez vous de toutes imeubles gracieles en allant labas par souffrance vous oublierez la kabba ou mekka .

  3. Quelle triste nouvelle.(LA NOUVELLE TRAITE DE NEGRES)
    je m'adresse a vous mes chers compatriotes, Mr.le Directeur de l'ANPE. je vous previens qu'en signant cet accord vous etes en train de vendre nos soeurs pour la nouvelle methode de traite de negres.je jure au nom d'ALLAH LES AIDE-MENAGERES(BONNE) SERONT LES NOUVELLES ESCLAVES DES ARABES ELLE SORONT FRAPPEE MALTRAITEE PAR L'EAU CHAUDE OU LE FER A REPASSER, ABUSEE SEXUELLEMENT PAR LEUR TUTEUR.
    PERSONNE NE PEUT SUIVRE CELA NI LES AMBASSADES OU CONSULATS
    ALLEZ DEMANDER LES INDONISIENNES,LES PHILIPINES LES ETHIOPIENNES, ILS LES RENDENT ENCEINTES ET MENTENT SUR ELLES QU'ELLE ONT VOLE OU COMMIS DES ADULTERES.EN FIN SI L'AIDE-MENAGERE ARRIVE A S'EVADER ELLE SERA PROSTITUEUX.75 % DES PROSTITUEUX DE PAYS DU GOLF SONT DES RESCAPEES DES BONNES.JUSQUA'A PRESNT IL N'YA PAS PAS LES GROUPEMENTS DES FILLES MALIENNES QUI SE VENDENT ICI COMME LES AUTRES NATIONALITES, MAIS AVEC CET ACCORD LA IL Y EN AURA.
    JE Lance un appel AU president de la Rep SON excellence IBRAHIM B KEITA et au ministre de la promotion de femmes et enfants d'arreter cette cette vente que l'histoire marquera negativement pour vous dans peu de temps, maximum 2 ans.
    je suis installe dans les pays arabe depuis 25 ans pour y etudier d'abord ensuite faire le business et je connais tout sur les arabes. mon coeur commence a battre rapidement quand je vous regarde content pour cette signature je pleure au fond de moi. si IBK SAIT CE QU'IL Y A APRES CET ACCORD IL N'ACCEPTERAIT JAMAIS.

Comments are closed.