Sit-in des Maliens de Yelimané à Paris: Les compatriotes de New York leur emboîtent les pas

6
Sit-in de la communauté de Yelimané en France
Sit-in de la communauté de Yelimané en France

Au lendemain du sit-in de la  communauté des Malines de Yelimané en France, pour revendiquer la libération de leurs camarades détenus à Bamako et la suppression de certaines taxes, leurs compatriotes de New York, par solidarité se sont joints à leur mouvement dans la journée de lundi 09 mars, en faisant un sit-in devant la représentation du Mali à New York.

Le sit-in était pacifique, et contrairement à Paris, à New York, un dialogue convivial s’est instauré entre les manifestants et le personnel diplomatique malien.

Sur place, le personnel de la diplomatie malienne a remis des tapis de prières, de l’eau et écouté les frondeurs. Ce, avant de promette transmettre leur message à qui de droit.

Une correspondance de Dramane Siby,

Ressortissant de Yelimané à New York

 

 

PARTAGER

6 COMMENTAIRES

    • @ Seyba Ahmed.Mon cher tu vas prendre tout seul cette arme contre le pays mais pas avec nous….A cause d’une personne aux mains de la justice si vous voulez foutre le pays dans le chaos libre à vous !!!!

  1. Yugu et compagnie, vous laisserez les jeunes maliens de NY aller faire leurs boulots respectifs. Vous savez que la vie est tres chere a’ NY. CHAQUE HEURE PERDUE FERA MAL AUX FRERES ET SOEURS DE NY!!!! VOUS ARRETEREZ DONC VOTRE MAUVAISE POLITIQUE POUR PERMETTRE A’ CES JEUNES FRERES ET CES JEUNES SOEURS D’ALLER TRAVAILLER!!!

    • Il faut que d’aucun se sacrifie.
      C’est faute de ça que nous maliens on n’est en retard. Cela ne regarde que les autres.
      Non ! Une nation c’est tous pour un,un pour tous….
      Solidarité exige !!!!!
      Allez yelimané !!!!!
      A bas les corrompus !!!!!!

  2. Chacun pour soit et DIEU, LES AUTRES MALIENS POUR LES REBELLES. Ils tuent, detruisent, volent et violent; au lieu de les punir, on leur offre des primes.
    Le Mali n’appartient a personne, ni une race, ni une ethnie
    Aller, vive “Yélimané Dagakané” Vous les “tounkarankew”, vous faites honneur au Mali. Malgre les conditions climatiques des plus difficiles et extrems, vous n’avez jamais pris les armes contre votre pays. Malgre tous les dangers, vous braver la mort sur les oceans pour aller chercher fortunes au lieu d’accuser les pouvoirs publics. Vous payez vos impots a temps et ne reclament rien en contre partie a l’Etat, construisant,des ecoles, embauchant des enseignant et formant vous meme vos enfants.
    MALGRE TOUS CEUX-CI, ON NE VOUS LAISSENT PAS EN PAIX. PRENEZ LES ARMES, ET VOUS AUREZ VOTRE PART. AU MALI, ON A RIEN SANS LES ARMES

Comments are closed.