Inauguration d’une salle multifonctionnelle à la Maison de la femme : Les combats de Mme Attacher Jeannette Haïdara, une grande militante, immortalisés

0
l'épouse du Chef de l'Etat, Mme Keita Aminata Maiga procédant à la coupure du ruban
l’épouse du Chef de l’Etat, Mme Keita Aminata Maiga procédant à la coupure du ruban

La Maison de la Femme de Salalibougou a désormais une salle de formation en informatique pour les femmes et jeunes filles déscolarisées et non orientées. Ce joyau est un don de l’ONG Agir  en  collaboration avec l’ambassade de Chine au Mali. Il a été baptisé du nom de Mme Attacher Jeannette Haïdara, une grande humaniste  qui s’est battue pour l’éducation des enfants et la promotion du genre. Pour la petite histoire, elle est  la mère de Mme Kéita Aminata Maïga, première dame du Mali.

L’inauguration de cette salle de formation, selon la présidente de  Agir, Maïga Kadidia Baby, entre dans le nouveau programme triennal de l’ONG qui s’articule autour de trois axes majeurs qui sont l’éducation, la santé et l’assainissement. La salle de formation en informatique est la concrétisation d’un de ces  axes.

En effet, cette dame dont la salle informatique porte désormais le nom, est selon les témoignages de ses amies et compagnons de l’école de filles de Rufisque au Sénégal et arrières petits fils, une militante engagée pour l’émancipation de la  femme africaine et particulièrement malienne. Née en 1924 à Mopti, elle devient très tôt orpheline des deux parents. Ce qui lui donna le goût des études et de la lutte. Mère de huit enfants dont la première dame, Kéita Aminata Maïga, Mme Attacher Jeannette Haïdara, épouse du premier ministre des finances du Mali, Attacher Maïga, a consacré sa vie dans les chantiers de développement du Mali en gardant sa craie d’institutrice, jusqu’à sa mort en 2008 à l’âge de 84 ans.

Ce centre de formation en informatique,  aux dires de la directrice de la Maison de la Femme, Me Fatoumata Djourté, contribuera à sa structure  de remplir sa mission en vue d’atteindre les résultats que le gouvernement attend d’elle à la satisfaction des usagers et des populations. ” Avec Mme Attacher Jeannette Haïdara à nos côtés, nous aurons plus que jamais la volonté de reconnaitre nos insuffisances et nos erreurs, de les corriger pour aller  de l’avant. Avec elle comme référence, les femmes auront  honte de rester dans l’incompétence et la médiocrité ” a t- elle mentionné.

Pour l’ambassadeur de la République populaire de Chine au Mali, Lu Hwying, en 55 ans de relation diplomatique avec le Mali, elle est la première femme de son pays, ambassadeur en poste dans notre pays. A cet effet, elle s’est dite disposée à apporter sa contribution au renforcement des relations sino- maliennes en particulier au développement  de la coopération entre les femmes des deux pays. C’est pourquoi, ” nous avons fourni des assistantes pour le projet de centre de formation informatique qui a pour objectif d’offrir une formation technique et professionnelle aux femmes, surtout à des jeunes filles déscolarisées et non orientées au terme des études fondamentales “.

Visiblement émue, Kéita Aminata Maïga, n’avait que des mots de remerciement  surtout aux compagnons  de Rufisque de sa mère encore en vie et les combats que celles-ci ont mené pour la cause de la femme malienne. Elle a prié pour que  ces dernières  puissent vivre  encore longtemps à nos côtés.

Fatoumata Mah Thiam Kone

PARTAGER