Les promotions canapés à Bamako : Nombreuses sont les jeunes dames qui comptent sur leur charme pour gravir les échelons sociaux

0
2

Il devient monnaie courante dans notre société de voir la beauté supplantée la matière grise. De nos jours avec la déperdition des valeurs et la légèreté des mœurs, nombreuses sont les jeunes femmes en début de carrière qui vendent leur charme pour avoir une promotion sociale.

Dans de nombreuses entreprises de la place, employeurs et employées entretiennent des relations intimes au sein du service en cachette ou au su des autres employés. Ce genre de relation pour la plupart du temps est voué à l’échec à l’arrivée de nouvelles recrues dans le service. Cette situation crée très généralement une atmosphère de malaise et d’anarchie dans l’entreprise. Dans ce genre de situation, l’homme tout comme la femme, entretien  une autre vie de couple. Et lorsque l’un des  partenaires extérieurs soupçonne ce genre de liaison, le couple adultérin peut être sujet à un scandale.

Ainsi, afin  de s’épargner une mauvaise publicité au sein de la société ou tout naturellement le courroux de la « légitime », bon nombre de patrons mettent un terme  à leur idylle « professionnelle » dans le meilleur des cas, ou pire la « source d’agrément » est purement et simplement congédiée si elle persiste à vouloir continuer une relation devenue un souvenir lointain pour l’autre partenaire.

Amita /Maliweb

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.