Jardin de femme : La violence comme piment de l’amour

2
24

La somme des  fantasmes des partenaires, permet d’alimenter la passion des partenaires. Certaines personnes préfèrent  inviter la violence au sein de leur couple pour augmenter leur plaisir.

 

 

  Le chemin  du plaisir  comprend de nombreuses traversées  toutes aussi insaisissables les une que les autres pour celui qui ne partage pas le même point de vue.

En effet, la violence physique tout comme verbale est un acte répugnant pour une grande majorité des gens. Seulement pour d’autres personnes, la violence constitue un élément essentiel de l’épanouissement de certains couples. Les moments de retrouvailles, d’échanges de tendresses après une dispute violente  sont  des jeux privilégiés de certains couples. «  Après chaque dispute avec mon copain où je reçois des coups, mon homme me fait l’amour et j’avoue que j’y trouve beaucoup de plaisir », témoigne Amy, une jeune étudiante de l’Ensup. Tout comme elle, de nombreuses personnes perçoivent  la violence physique ou verbale comme le « piment de l’amour », c’est-à-dire un moyen de rendre plus excitante les moments des retrouvailles. Où l’être agressé se sent protéger et câliner par son partenaire. Toujours à l’interrogation de ce penchant pour la violence au sein du couple,  certains couples témoignent que leur partenaire trouve leur jouissance dans les échanges grossiers. Certains préfèrent se lancer des insanités pour parvenir à leur extase ou se donner des coups ou encore mimer un acte de viol. Cette situation  peut entraîner parfois de l’embarras ou un malaise au sein du couple lorsque les partenaires ne partagent pas les mêmes fantasmes. Et lorsqu’un partenaire par respect pour l’autre s’abstient de se laisser aller à ses démonstrations qui peuvent paraître bizarre,  il est sujet à une frustration. Ce qui conduit bon nombre de personnes à entretenir des liaisons extraconjugales.

Dans un couple, il est important de connaître les fantasmes de son conjoint et de l’aider à les réaliser pour le bonheur du couple.

Amita/Maliweb

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.
Trier par :   les plus récents | les plus anciens | les mieux notés
antakamama<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 128</span>
Membre
antakamama 128
4 années 7 mois plus tôt

cé des sado masochistes

banfo<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 142</span>
Membre
banfo 142
4 années 7 mois plus tôt

Ces gens sont des malades mentales.
Il faut les deporter Au nord du pays plus precisement
dans ville de taoudeni salut 😛 .

wpDiscuz