Secret de femme : Savoir être économe en cette période de soudure

0

Le mois du Carême, est une période où les habitudes changent, un changement qui entraine des dépenses financières et physiques chez les maîtresses de maisons. Aussi il est intelligent d’être astucieux pour économiser tant son énergie que sa bourse.

Le jeûne éveille nos nombreuses envies, on est tenté vers la gourmandise. A cause de la privation de la journée, bon nombre de personnes se mettent à rêver de friandises, de mets succulents pour la rupture du jeûne, ce qui conduit  des personnes à se trouver face à  une table hyper surchargée.  En effet, on surestime souvent notre  capacité de  pouvoir tout avaler sauf qu’après la  rupture c’est à peine si l’estomac ingurgite quelques mets. Et bonjour, le gaspillage en ces moments de soudures enfin d’éviter toute perte inutile, il faut privilégier  la politique de la récupération, c’est-à-dire conserver les restes de vos aliments, boissons dans des endroits frais et secs pour  ensuite les faire réchauffer le lendemain avec quelques retouches pour plus de saveurs.  La préparation de la  bouillie  reste une tradition dans certains foyers, aussi pour s’économiser tout allez retour chez le meunier, vous pouvez faire vos graines de mil pour la semaine, les faire sécher  et les conserver dans endroits secs, une technique pour gagner en temps et en énergie.  En effet, face  à leurs multiples occupations, certaines femmes  préfèrent précuire leurs aliments, sauces qu’elles conservent dans les réfrigérateurs. Non seulement cette méthode permet de gagner en temps mais également on économise car rien ne se jette, tout se récupère.

AMITA/Maliweb.net  

 

PARTAGER