Jeune chambre internationale (JCI) : Mme Maïga Adiaratou Thiam élue vice-présidente mondiale pour la zone Afrique et Moyen-Orient

3

Notre compatriote Mme Maïga Adiaratou Thiam, présidente nationale de la jeune chambre internationale Mali vient d’être élue vice présidente mondiale de la JCI pour la zone Afrique et Moyen Orient pour le mandat 2013. C’était à Taipei (Taïwan) à la faveur du congrès mondial de ladite organisation du 18 au 23 novembre.

Mme Maïga Adiaratou Thiam Maïga

Ils étaient plus d’une centaine de pays dont le Mali à prendre part du 18 au 23 novembre à ce congrès mondial de la Jeune Chambre Internationale. Notre pays était représenté à ces assises par la présidente nationale de la JCI Mali, Mme Maïga Adiaratou Thiam et  Bocary Bobo Dicko.  Ces assises, faut-il le rappeler, sont mises à profit par les membres pour faire le bilan des activités réalisées et renouvelé les membres de l’instance dirigeante  de la JCI.

Le Mali était candidat à travers la présidente nationale Mme Maïga Adiaratou Thiam, au poste de vice présidente mondiale pour la zone Afrique et Moyen Orient. Au terme des renouvellements de l’instance dirigeante de la JCI, notre compatriote a été retenue parmi les 4 vice-présidents qui seront chargé de l’Afrique et du Moyen Orient. A ce poste, elle aura en charge huit pays.  En l’occurrence, la République Démocratique du Congo, le Congo, le Togo, le Bénin, la Côte d’Ivoire le Niger, le Maroc, le Tchad. A son retour au bercail la désormais vice présidente de la Jeune chambre internationale a été accueillie à sa descente d’avion par le Directeur national de la Jeunesse Drissa Guindo.

Très émue Mme Maïga a dédié son élection à l’ensemble de la jeunesse malienne. “Je dédie cette élection aux membres de la JCI-Mali qui m’ont proposée à ce poste et au delà à l’ensemble de la jeunesse malienne. C’est un message fort pour dire que les jeunes peuvent espérer dans cette situation difficile pour notre pays” a-t-elle  souligné.

Elle a aussi profité de l’occasion pour saluer   les autorités maliennes notamment le ministère de la jeunesse et des sports qui faut-il le rappeler ont pris en charge les frais du voyage. Comme cela se doit tout naturellement, Mme Maïga est partie annoncer dans la journée du jeudi 29 novembre annoncer la bonne nouvelle au ministre de la jeunesse et des sports Hamèye Founè Mahalmadane et à son homologue de la décentralisation Demba Traoré. Ceux-ci ont promis de transmettre la nouvelle aux plus hautes autorités du pays. Dans l’histoire de la JCI, seulement deux de nos compatriotes ont eu à occuper ce poste.

Il s’agit des Sénateurs Mamadou N’Diaye en 2000 et  Abdrahamane Dicko en 2008. Il faut au passage rappeler que Mme Maïga Adiaratou Thiam est ingénieur de construction civile en service à la direction régionale de l’urbanisme et de l’habitat du district de Bamako.                     K.T

 

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. Toutes mes félicitations ma chérie Adja,tu as bien mérité ce poste par ton dévouement;

Comments are closed.