Jeunes et femmes aux élections : L’”Initiative Cri-2002″ pour une participation massive

0

Lancée le samedi dernier, la nouvelle initiative se veut un engagement de Cri-2002 visant à accompagner les populations, notamment les femmes et les jeunes, les autorités traditionnelles, coutumières et religieuses des villages, des fractions, des quartiers et de la diaspora “à voter utile pour une représentation utile”.

Au centre : le président de Cri-2002, Dr. Abdoulaye Sall
Au centre : le président de Cri-2002, Dr. Abdoulaye Sall

Avec respectivement 52 % et 47 % de la population, les femmes et les jeunes occupent une place de choix dans le processus électoral au Mali. Pourtant, ils restent les parents pauvres de la démocratie, du fait de leur faible représentativité aux postes électifs et leur absence dans les urnes les jours de vote.

A l’Assemblée nationale, les femmes sont 15 députées sur 147. Les hommes compris dans la tranche d’âge de moins de 40 ans (pouvant être considérés comme des jeunes) ne sont que 3. Les taux de participation aux élections au Mali dépassent à peine les 30 %. L’enjeu est donc énorme pour les élections à venir.

Comment accroître le taux de participation aux élections à venir pour un meilleur renforcement de notre démocratie ? C’est le défi que s’est fixé le Cercle de réflexion et d’information pour la consolidation de la démocratie (Cri-2002) à travers sa nouvelle initiative
Lancée le samedi 29 juin dernier au Centre Awa Kéita, l’initiative est soutenue par le Bureau de la Coopération suisse au Mali. Son représentant Marcel Stroosssel y a vu une initiative novatrice qui vient à point nommé.

“La succession des crises politico-institutionnelle et sécuritaire n’a pas remis en cause l’engagement de la Suisse au Mali, expliquera-t-il. Bien au contraire, celle-ci est restée engagée, car c’est à ces moments difficiles que le pays avait besoin de ses amis”.

Kits au service de la démocratie
La nouvelle initiative se veut un engagement de Cri-2002 pour accompagner les populations maliennes, notamment les femmes et les jeunes, les autorités traditionnelles, coutumières et religieuses des villages, des fractions, des quartiers et de la diaspora “à voter utile pour une représentation utile”.

Pour le président de Cri-2002, la solidité d’une démocratie se mesure à la participation des citoyens aux scrutins. Dr. Abdoulaye Sall d’appeler à la mobilisation générale à travers le retrait des cartes Nina (numéro d’identification nationale).

La cérémonie de samedi a consacré la remise de kits d’information, de sensibilisation, de formation et de mobilisation élaborés par Cri-2002 aux populations cibles.

Ces kits sont composés “du Manuel de la citoyenne” de 57 pages articulées autour de 8 modules de formation, “d’un pictogramme” de 54 images portant sur “le vote utile et la représentation utile”, de la forme vidéo de ces images et “de posters géants” traçant l’itinéraire allant de l’enlèvement de la carte Nina au processus à suivre avant et le jour du vote pour être “un bon citoyen”.

Pour la représentante du ministre de la Famille, de la Promotion de la femme et de l’Enfant, il s’agit d’autant d’éléments innovants et motivants pour galvaniser massivement les citoyens à se bousculer dans les bureaux de vote.

“Il faut bien que les femmes et les jeunes apprennent, comprennent, maîtrisent l’utilité et l’impact du vote dans la société démocratique dans laquelle ils vivent”, a insisté Mme Diarra Kadiatou Samoura, souhaitant qu’après les élections, les représentants élus soient respectueux des engagements pris avant et pendant les élections.

La présente initiative est une démarche qui s’inscrit en droite ligne des objectifs du ministère de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de l’Aménagement territorial, comme l’a expliqué son représentant. Pour le chef de cabinet du département, le lancement de celle-ci intervient à une phase décisive du processus électoral marquée par la distribution des cartes Nina sur toute l’étendue du territoire.

Pour le succès de cette opération, Sinkoro Doumbia a invité les populations à s’approprier ce document utile et indispensable pour l’expression du vote.
Le vote et la représentation utiles pour des élections crédibles et apaisées est un thème d’une importance capitale, a analysé M. Doumbia, pour qui, l’atteinte des objectifs permet de construire une gouvernance démocratique et un Etat de droit capable, réceptif et comptable.
Issa Fakaba Sissoko

PARTAGER