Journée Internationale de la femme : La FENACOF appelle les maliennes à rester mobilisées derrière l’armée

1
1

Dans le cadre des festivités commémoratives de la journée de la femme, La Fédération Nationale des Collectifs d’Organisations Féminines du Mali (FENACOF) a organisé  ce mercredi 07 mars au CICB, une «  journée internationale de la femme » sous le signe de la paix et la cohésion sociale nationale avec une conférence sur le thème : femme et démocratie. La conférence était animée par l’économiste Boubacar Kanté et Oumar Assarki.

Les femmes sont venues nombreuses pour magnifier cette journée, qui leur est spécialement dédiée. En effet, la salle « Jelibaba Sissoko » était noire de monde pour la circonstance. Le ton de la cérémonie était déjà donné. Dans la salle on pouvait lire sur les banderoles des messages tels que : « Femmes du Mali, restons mobilisés derrière l’armée malienne dans la sauvegarde de l’unité nationale » ; « Femmes du Mali, l’heure est à la vigilance, à la cohésion nationale, à la solidarité agissante et à la responsabilité collective face à la situation de paix au Mali… » Les thèmes de cette année portent sur « l’autonomisation des femmes rurales et leurs rôle dans l’élimination de la pauvreté et la faim, le développement et le règlement des problèmes actuels » et national « accès des femmes aux postes électifs ». Le thème de la conférence : « Femme et démocratie » avec une emphase sur les élections. Dans son discours de bienvenue, la présidente de la FENACOF -Mali Nyebakura, Mme Dembelé Oulematou Sow, a fait un bref rappel historique de la journée internationale des femmes.

Selon elle, cette journée est une journée de manifestations à travers le monde : l’occasion de revendiquer l’égalité, de faire un bilan sur la situation des femmes dans la société. « Le 08 mars consacre le témoignage de l’engagement et de la détermination des femmes dans leur combat permanent pour leur mieux-être » a-t-elle expliqué. De son avis, la situation d’insécurité qui prévaut au Nord Mali nous interpelle tous et exige de nous un engagement individuel et collectif. La paix est une condition sine qua non du développement, sans elle rien n’est possible. Et suite aux douloureux événements, les femmes de la FENACOF condamnent avec la derrière rigueur les exactions et rassurent leur présence aux cotés de notre vaillante armée. L’objectif de la conférence est d’informer et de sensibiliser les femmes sur leurs rôles et responsabilités dans un régime démocratique en vue de marquer une participation accrue des femmes aux élections et surtout galvaniser ces dernières à briguer les postes électifs.

Les conférenciers ont, à tour de rôle, fait le point sur la place qu’occupent les femmes dans une démocratie. Il est ressorti de leurs analyses que la démocratie participative est une forme de démocratie où l’accent est mis sur l’engagement actif de tous les citoyens et citoyennes à tous les niveaux de la gestion des affaires publiques pour l’intérêt national. Son objectif est de favoriser une pleine participation de tous les citoyens au processus démocratique. Aujourd’hui, malgré les multiples efforts déployés par les hautes autorités de notre pays en faveur des droits de la femme, elle demeure encore sous représentée dans les instances de prise  de décisions démocratiques. Pour plus de réactivité, la FENACOF a élaboré un mémorandum qui sera soumis aux autorités et candidats aux élections pour solliciter leur adhésion et engagement qui seront sanctionnés pour une signature, marquant ainsi leur profonde sensibilité au genre. Ce mémorandum est un contrat entre les femmes du Mali et les décideurs ainsi que les futurs candidats aux élections prochaines 2012-2014, dans l’objectif d’apporter un changement positif dans les conditions de vie des Maliennes.

Madiassa Kaba Diakité

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.
Trier par :   les plus récents | les plus anciens | les mieux notés
waritiki<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 604</span>
Membre
waritiki 604
4 années 6 mois plus tôt

attention au nationalisme sa rend aveugle chacun a sa place

wpDiscuz